Sun ouvre Java à la communauté 'open source'

14/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 13/11/06 à 23:59

Source: Datanews

C'est l'une des plus larges contributions jamais faites à la communauté open source, Sun transforme sa technologie Java en libre projet de 'logiciel libre'.

Présent dans plus de 3,8 milliards d'appareils électroniques, du gadget aux supercalculateurs en passant par les serveurs, les téléphones, le médical ou l'automobile, le langage Java appartient désormais à la communauté open source.Sun Microsystems vient en effet d'annoncer que la quasi-totalité du code source de Java sera disponible sous licence GNU (General Public License), la même qui couvre la distribution du noyau (kernel) du système d'exploitation Linux.Seul manque à l'appel de code Java pour les ordinateurs de poche dont Sun ne possède pas la licence.Devenu projet open source, Java s'ouvre aux programmeurs qui vont pouvoir examiner, modifier, corriger et contribuer plus amplement au futur du code. Rich Green, vice-président exécutif de la division logiciels du constructeur, espère qu'avec cette contribution de plus en plus développeurs vont devenir des programmeurs Java et rejoindre l'écosystème Sun.L'intégralité du code source de Java de Sun devrait être disponible en mars 2007.Si cette décision de Sun était très attendue - en dehors de sa solution de gestion des identités, Java restait un des rares domaines applicatifs que l'éditeur n'avait pas encore rendu open source - le géant historique du monde des serveurs joue ici un pari risqué...Avec Java rendu open source, la technologie devrait y trouver un second souffle, ou tout du moins élargir sa masse critique. En revanche, le pari pour Sun est qu'une partie de la communauté qui va se compléter autour de Java se tournera vers lui, soit pour le service et le support, soit pour les équipements complémentaires.La mise en open source de la quasi-totalité de son portefeuille applicatif ne lui a pas si mal réussi jusqu'à présent, Java pourrait bien suivre le même chemin. Et accessoirement présenter une nouvelle épine dans le pied de Microsoft .NET !

Nos partenaires