Sun lance le langage de programmation 'open source' Fortress

15/01/07 à 00:00 - Mise à jour à 14/01/07 à 23:59

Source: Datanews

Sun vient de sortir un nouveau langage de programmation 'open source'. Celui-ci, baptisé Fortress, est conçu pour être utilisé pour des tâches nécessitant des performances élevées et pour être un successeur moderne au langage de programmation Fortran datant d'une cinquantaine d'années.

Fortress exploite un interpréteur exigeant Java pour pouvoir fonctionner. Ce langage est essentiellemment destiné à être utilisé dans des projets d'analyse par des chercheurs travaillant dans des universités et dans d'autres organisations, selon le chef de projet Fortress, Eric Allen. Fortress se veut être un successeur moderne au langage Fortran mis au point par IBM dans les années cinquante du siècle précédent et utilisé sur les premiers ordinateurs de l'entreprise. Ce langage de programmation antique du point de vue des principes informatiques est cependant encore beaucoup utilisé à l'heure actuelle pour des travaux nécessitant de hautes performances, comme la réalisation de calculs pour les prévisions météorologiques et d'autres simulations. Le développement de Fortress a été également financé par le département américain de la défense Darpa dans le cadre d'un projet de super-ordinateur.Fortress est optimisé pour fonctionner avec des ordinateurs équipés de processeurs multicoeurs. Selon Sun, les outils de programmation actuels permettent encore d'exploiter de manière optimale les processeurs bi- et quadri-coeurs, mais pour ce qui est des processeurs à huit coeurs ou plus, comme le modèle Niagara de Sun, la programmation s'avère déjà nettement plus complexe. Fortress devrait démontrer toute sa puissance surtout dans ce dernier domaine. Dans Fortress, un programmeur doit explicitement indiquer si un fragment de code ne doit pas être exécuté en parallèle. C'est ainsi par exemple qu'une boucle en code de programmation sera optimisée par défaut, afin que plusieurs itérations soient exécutées en même temps sur différents coeurs du processeur.En outre, le nouveau langage de programmation tente d'optimiser le stockage des données de manière telle que les données nécessitées à court terme par un coeur soient stockées à proximité de celui-ci, par exemple dans sa mémoire. Les spécifications de Fortress sont encore en cours de développement, et la première version de l'interpréteur, à présent disponible, n'est pas encore complète non plus. Sun envisage de lancer à terme pour le langage un compilateur offrant aussi des possibilités d'optimisation assez étendues. D'ici là, Fortress devrait pouvoir être consacré à d'autres tâches que simplement celles requérant des perfomances élevées.

Nos partenaires