Sun, 'corporate patron' de la Free Software Foundation

26/02/07 à 00:00 - Mise à jour à 25/02/07 à 23:59

Source: Datanews

Lors de Fosdem, la conférence européenne des 'free softwaredevelopers' qui a eu lieu ce week-end, Sun Microsystems est devenue elle aussi 'corporate patron' de la Free Software Foundation. Simon Phipps, 'chief open source officer' chez Suns, partageait ainsi, lors de son discours, le podium avec d'autres adeptes de 'Java Libre'.

La Free Software Foundation peut être qualifiée de gardienne du courant d'idées 'free/open software', du moins sous l'angle juridique/légal. Licences, brevets, procès,... ouverts: tout cela est d'une importance capitale pour le succès présent et futur de ces logiciels en entreprise. Par leur adhésion, les FSF 'corporate patrons' démontrent explicitement leur intérêt pour ces aspects, et Sun se retrouve ainsi dorénavant en compagnie d'entreprises comme HP, IBM, Samsung, EMC2, Google, Intel, Cisco, Nokia et d'autres.'Java Libre' et SunPour Simon Phipps, un événement comme Fosdem constitue aussi une excellente opportunité de parler avec la communauté 'open' de 'Java Libre' (comprenez 'open Java') et d'apprendre à mieux se connaître. Phipps affirme ainsi que toutes les parties partagent aujourd'hui une même vision de la 'compatibilité', afin que les utilisateurs finaux et les entreprises ne courent pas le risque de voir les différentes plates-formes Java - y compris les implémentations ouvertes comme Project Harmony - provoquer des problèmes.

Nos partenaires