Stuxnet: "Nous suspectons la Belgique"

08/08/11 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Datanews

Lors de la conférence Black Hat consacrée à la sécurité, l'on a remis les 'pwnies', à savoir des prix attribué aux événements les plus étonnants et aux entreprises les plus... empotées dans le domaine de la sécurité. Il y a même été question de la Belgique.

Stuxnet: "Nous suspectons la Belgique"

Lors de la conférence Black Hat consacrée à la sécurité, l'on a remis les 'pwnies', à savoir des prix attribué aux événements les plus étonnants et aux entreprises les plus... empotées dans le domaine de la sécurité. Il y a même été question de la Belgique.

L'une de ces récompenses les plus... prestigieuses est appelée 'Epic 0wnage', comprenez l'acte de piratage le plus génial. La liste des nominés comprenait entre autres les 'hacktivistes' d'Anonymous et LulSec - des groupes de pirates qui s'en prennent à de grandes sociétés et organisations -, mais aussi Bradley Manning, ce soldat qui avait mis la main sur des documents militaires publiés ensuite par WikiLeaks.

Le gagnant de l''Epic 0wnage' a cependant été Stuxnet, ce cheval de Troie qui attaqua l'année dernière le processus d'enrichissement de l'uranium iranien. Selon le présentateur Mark Dowd, Stuxnet constitue "une opposition non violente contre le programme nucléaire iranien, probablement l'oeuvre d'un gouvernement ayant des capacités d'espionnage assez sophistiquées." Et d'ajouter gaiement: "Nous soupçonnons la Belgique."

En savoir plus sur:

Nos partenaires