Stork 2 est annoncé

23/11/11 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Datanews

Stork, le projet ayant pour but de développer une architecture ...

Stork 2 est annoncé

Stork, le projet ayant pour but de développer une architecture capable de garantir l'interopérabilité entre tous les systèmes d'identification européens, aura un successeur.

Stork est l'un des éléments destinés à aider l'Europe à évoluer vers ce qu'on appelle le 'Digital Single Market', un grand marché unique sans frontières intérieures. Tel est l'objectif de l'Agenda Numérique de la commissaire européenne Neelie Kroes. "Quoique vous fassiez, il faut commencer par dire qui vous êtes. C'est là le fondement mis en place avec Stork", explique Frank Leyman, manager international relations chez Fedict.

Après 3 ans, Stork 1 touche à présent à sa fin. "Nous avons construit une architecture que nous avons testée dans quelques projets pilotes, ajoute Leyman. Ils fonctionnent tous, mais dans ce contexte 'pilote'. La conclusion du rapport final sera la suivante: c'est possible du point de vue technologique, mais il subsiste un certain nombre de points d'interrogation, notamment sur le plan du cadre légal."

Stork 1 n'identifiait que le citoyen. "Dans Stork 2, qui démarrera en janvier, nous alouerons à ce citoyen plusieurs 'attributs' supplémentaires, afin qu'on puisse l'identifier aussi dans son environnement professionnel. Nous allons également y ajouter l'identification des entreprises." Ce nouveau projet a déjà suscité l'intérêt de 19 pays et de plus de 50 partenaires.

L'objectif est que Stork soit rapidement implémenté dans les pays membres. "La Commission européenne ne veut pas attendre la fin de Stork 2. L'ambition est de commencer à inviter les pays à implémenter d'ici 2013."

En savoir plus sur:

Nos partenaires