Steve Jobs voulait au départ créer une société d'investissement

13/12/13 à 17:10 - Mise à jour à 17:10

Source: Datanews

D'un ancien contrat conclu entre Steve Jobs et son ex-condisciple et milliardaire Robert Friedland - contrat qui vient d'être mis aux enchères pour plus de 40.000 dollars -, il ressort que l'ex-directeur d'Apple voulait lancer avec Friedland une société d'investissement.

Steve Jobs voulait au départ créer une société d'investissement

Lors d'une vente aux enchères aux Etats-Unis (par RR Auction), Jeff Rosenberg, CEO de Tristar Productions, a déboursé 40.045 dollars pour acquérir un contrat de 8 pages datant de 1978 et signé par Steve Jobs. Il s'agit d'un contrat conclu entre Jobs et le milliardaire Robert Friedland à propos de la fondation d'une société d'investissement dans l'état américain d'Oregon. Voilà ce que révèle le site technologique Cnet.

Jobs et Friedland étaient amis depuis leurs études au Reed College. Ils participèrent à cette époque à des voyages spirituels en Inde et travaillèrent ensemble à la ferme et dans les vergers de Friedland.

Ensuite, ils décidèrent donc de créer conjointement une entreprise ou plutôt une société d'investissement, comme il apparaît à la lecture du contrat. Il n'en est en fait pas sorti grand-chose car Jobs connut peu après le succès avec ses ordinateurs Apple, alors que Friedland devint une personnalité réputée dans l'industrie minière. Il est aujourd'hui milliardaire.

Le contrat a donc été vendu pour plus de 40.000 dollars, ce qui démontre une fois de plus que tout ce qui touche Apple est fortement prisé lors de ventes aux enchères. En mai 2013, un Apple 1 en état de fonctionnement avait ainsi été vendu aux enchères pour 671.400 dollars, et en juillet, un autre exemplaire de ce même ordinateur est parti pour 387.750 dollars.

Nos partenaires