Steve Jobs n'arrive pas à convaincre ses actionnaires

16/01/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

A Macworld, Steve Jobs, CEO d'Apple, a lancé dans un style qui n'appartient qu'à lui la toute nouvelle création de son entreprise, le MacBook Air, un ordinateur portable ultramince et ultraléger. D'autres produits Apple encore ont reçu des extras, petits ou grands. Mais les actionnaires de l'entreprise sont devenus si exigeants qu'Apple a perdu, hier, plus de 5 pour cent à la bourse.

A Macworld, Steve Jobs, CEO d'Apple, a lancé dans un style qui n'appartient qu'à lui la toute nouvelle création de son entreprise, le MacBook Air, un ordinateur portable ultramince et ultraléger. D'autres produits Apple encore ont reçu des extras, petits ou grands. Mais les actionnaires de l'entreprise sont devenus si exigeants qu'Apple a perdu, hier, plus de 5 pour cent à la bourse.

Le recul du cours de l'action Apple est dû à l'accoutumance, ainsi qu'à l'absence de grandes surprises dans le discours prononcé par Steve Jobs. L'on avait préalablement déjà tellement palabré et dit (consciemment ou non) que même le principal nouveau lancement, celui du MacBook Air, n'a pas réussi à enthousiasmer les actionnaires. Et en l'absence de toute autre chose - certains espéraient par exemple la fonctionnalité 3G pour l'iPhone -, l'action Apple l'a aussitôt ressenti: durant et après le discours de Job, Apple a ainsi perdu, hier, quelque 8,8 milliards de dollars de sa valeur marchande.

Il n'empêche que Steve Jobs a fait pas mal d'annonces. A commencer bien sûr par le nouveau MacBook Air, un ordinateur portable d'une épaisseur variant entre 1,9 et 0,4 cm, pesant moins d'1,5 kilo et disposant d'un écran large de 13,3 pouces à rétro-éclairage LED, ainsi que d'un grand clavier lui aussi rétro-éclairé. L'ordinateur est également équipé d'un solide 'touchpad' qui, tout comme dans le cas de l'iPhone, permet par exemple à l'utilisateur d'agrandir une photo par simple déplacement de deux doigts.

L'ordinateur intègre d'origine 2 Go de mémoire et un processeur Core 2 Duo à 1,6 GHz d'Intel, avec possibilité de mise à niveau à 1,8 GHz. L'autonomie de l'accu est de cinq heures. A noter l'absence d'un lecteur DVD. Le MacBook Air sera commercialisé aux Etats-Unis d'ici deux semaines déjà et coûtera 1.799 dollars, annonce Webwereld.

A San Francisco, Steve Jobs a aussi déclaré qu'il sera désormais possible de louer des films via iTunes au prix de 3 dollars pour les anciens titres et de 4 dollars pour les nouveaux. Les films pourront ensuite être visionnés sur Mac, PC, iPhone et Apple TV. D'ici fin février, un millier de films seraient ainsi en location. Au début, le service ne sera disponible qu'aux Etats-Unis, mais s'étendrait dans le courant de 2008.

Autre nouveauté: Time Capsule, un programme qui réalise automatiquement une sauvegarde d'un ou plusieurs Mac faisant tourner OS X Leopard. Le progiciel sera disponible à partir de février et coûtera 299 ou 499 dollars en fonction de la capacité du disque dur.

Pour l'iPhone, Apple va lancer une mise à jour logicielle, entre autres pour permettre d'envoyer des messages de texte à plus d'une personne en même temps. Steve Jobs a affirmé que l'entreprise avait déjà vendu 4 millions d'iPhone et détenait ainsi une part de quasiment 20 pour cent du marché des téléphones intelligents ('smartphones'). En Belgique, l'iPhone n'est pas encore disponible.

Source: Belga

Nos partenaires