Steve Jobs de nouveau à la maison pour cause de maladie

18/01/11 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Datanews

Pour la troisième fois déjà, Steve Jobs, CEO d'Apple, doit arrêter le travail pour cause de maladie.

Steve Jobs de nouveau à la maison pour cause de maladie

Pour la troisième fois déjà, Steve Jobs, CEO d'Apple, doit arrêter le travail pour cause de maladie. C'est le COO Tim Cook qui prendra de nouveau la direction de l'entreprise en son absence.

Après qu'on lui ait diagnostiqué un cancer du pancréas en 2004 et après être resté six mois en congé de maladie en 2009 (en raison d'une transplantation du foie notamment), Steve Jobs (55 ans) annonce donc pour la troisième fois qu'il doit se retirer temporairement de la vie professionnelle pour raisons médicales. Il a pour ce faire envoyé un communiqué au personnel de l'entreprise, comme indiqué sur le site web d'Apple. Cette fois encore, comme en 2009, il cède momentanément le relais au COO, Tim Cook, qui s'en était du reste bien tiré à l'époque. Jobs affirme qu'il va poursuivre ses activités de CEO et "qu'il restera impliqué dans les décisions stratégiques de l'entreprise". La Bourse américaine était fermée le jour de l'annonce, mais en Europe, le cours de l'action Apple a régressé.

Le communiqué ne mentionne pas combien de temps Jobs sera en congé de maladie, mais il manquera assurément la présentation de la deuxième version de l'iPad prévue d'ici peu (février?). L'annonce selon laquelle Cook et son équipe mèneront à bien les "passionnants projets en 2011", pourrait cependant signifier que Jobs sera absent pendant une période assez longue, mais ce n'est là que pure spéculation. Steve Jobs a terminé son communiqué en demandant, ce qui est bien compréhensible, qu'on "veuille bien respecter sa vie privée et celle de sa famille". Steve Jobs est marié et a trois enfants. D'une relation précédente, il est aussi le père d'une fille - Lisa - qui, en son temps, aurait, d'après les rumeurs, donné son nom au prédécesseur du Mac.

En savoir plus sur:

Nos partenaires