Steria va créer une plate-forme de communication pour le marché belge du gaz et de l'électricité

23/06/08 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

L'entreprise de services ICT Steria a décroché un contrat d'1,81 million d'euros auprès de l'asbl ECEM. Cette dernière supporte UMIX ('Utility Market Information Exchange'), une structure qui devrait permettre la concertation entre les différents acteurs sur le marché du gaz et de l'électricité.

L'entreprise de services ICT Steria a décroché un contrat d'1,81 million d'euros auprès de l'asbl ECEM. Cette dernière supporte UMIX ('Utility Market Information Exchange'), une structure qui devrait permettre la concertation entre les différents acteurs sur le marché du gaz et de l'électricité.

Un peu d'agitation dans le bouillon institutionnel du marché du gaz et de l'électricité: les intérêts des actionnaires communs dans les intercommunales mixtes du gaz, de l'électricité et de la télédistribution sont défendus par Intermixt, une organisation d'utilité publique. Intermixt assure entre autres le secrétariat d'UMIX, où siègent les responsables stratégiques des différents acteurs sur le marché du gaz et de l'électricité. UMIX est un organisme préstratégique qui élabore les procédures et processus en vue de permettre un trafic de données efficace entre les divers acteurs sur le marché. L'asbl ECEM aide UMIX sur les plans financier, technique et administratif.

UMIX recherchait - via ECEM - un fournisseur de services ICT qui puisse développer, implémenter et gérer une plate-forme de communication 'Value Added Network' (VAN) pour le secteur. Après la libéralisation du marché de l'énergie, ce dernier doit en effet être scindé en un niveau d'infrastructures ('grid operators') et un niveau de fournisseurs ('production, suppliers'). Mais la bonne communication entre les acteurs indépendants est d'une grande importance. Voilà pourquoi, il y a, selon UMIX, le besoin d'un standard national d'échange de données électroniques. La nouvelle plate-forme VAN devrait donc s'en charger.

Steria Benelux a décroché ce contrat d'1,81 million d'euros sur 3 ans. Steria l'a emporté sur 3 autres candidats grâce à son offre intéressante qui a en effet pesé le plus dans la balance de la sélection. Au début, l'adjudication était estimée à 2,25 millions d'euros.

Nos partenaires