Stef Knaepkens de retour à ses anciennes amours

15/11/10 à 11:33 - Mise à jour à 11:33

Source: Datanews

Prolin, rachetée en 1997 par HP, s'est vu insuffler une nouvelle vie. Stef Knaepkens y fait son grand retour, afin d'y étendre le réseau européen.

Stef Knaepkens de retour à ses anciennes amours

Prolin, rachetée en 1997 par HP, s'est vu insuffler une nouvelle vie. Stef Knaepkens y fait son grand retour, afin d'y étendre le réseau européen.

Stef Knaepkens quitte le spécialiste des services RH SD Worx - où il avait la charge de la 'business unit' internationale - pour relever, à l'entendre, "un défi intéressant". "Je suis ravi d'avoir travaillé chez SD Worx, une entreprise passionnante. Mais il me plaît aussi de quitter la stabilité et la certitude pour 'bâtir' de nouveau quelque chose, même si je reste dans un environnement qui m'est familier."

Prolin Inc., tel est le nom du nouveau défi que va relever Knaepkens. Quoique le terme nouveau ne soit guère approprié, puisqu'il a déjà travaillé pour Prolin dans les années '90 en tant que responsable des services professionnels. A l'époque, Prolin était le numéro un sur le marché de l'IT-service management. "J'étais à ce moment le premier Belge à détenir un certificat ITIL. C'est Prolin qui a d'ailleurs introduit ITIL en Belgique."

En 1997, HP racheta Prolin, parce qu'elle recherchait un outil de gestion de services pour son progiciel HP OpenView. Le logiciel de Prolin (HP OpenView Service Desk) ne fut quasiment plus développé. En 2005, HP reprit alors Peregrine Systems, ce qui lui permit de disposer de deux outils de service management. Finalement, HP opta pour la technologie de Peregrine. Les clients utilisant OpenView Service Desk ont par conséquent le choix soit d'effectuer une lourde migration vers un nouveau système, soit de se tourner vers un nouveau fournisseur.

40 clients Ce nouveau fournisseur, l'ex-fondateur de Prolin, Jerome H. Mol, souhaitait le créer de toutes pièces. Il y a plus de 2 ans, il se mit à préparer un nouveau produit, baptisé Prolin Smart Client 7, conjointement avec une équipe de développeurs de San Francisco. Il sera officiellement lancé en décembre. "Il s'agit d'un tout nouveau client moderne, qui tourne sur la base de données existante des entreprises. Les clients assurent donc leur investissement HP de l'époque, tout en évoluant vers la nouvelle technologie", déclare Knaepkens. A terme, la nouvelle Prolin entend encore perfectionner ses produits et devenir un véritable acteur SaaS sur le marché de l'IT-service management (comme l'est aujourd'hui déjà son concurrent Service-Now.com).

Chez Prolin, Knaepkens devient COO pour l'Europe. A partir du bureau d'Amsterdam, il sera chargé d'étendre le réseau des partenaires européens. "L'objectif commercial est d'accueillir 40 clients cette année encore. Nous désirons aussi élargir l'organisation, afin de passer le cap des 100 personnes, dont la moitié dans l'ingénierie." Knaepkens qualifie cet objectif "d'ambitieux, mais réaliste". "Le marché réagit d'ores et déjà positivement."

En savoir plus sur:

Nos partenaires