Startup Weekend Liège couronne le "dog as a service" (DAAS)

30/09/13 à 10:47 - Mise à jour à 10:47

Source: Datanews

Le gagnant du 2e Startup Week-end organisé à Liège s'appelle Airdog.co. Un site de mise en relation entre propriétaires de chien en mal de solutions pour les vacances et familles d'accueil pour canidés. Une sorte de AirBNB qui a du chien ...

Startup Weekend Liège couronne le "dog as a service" (DAAS)

Le gagnant du 2e Startup Week-end organisé à Liège s'appelle Airdog.co. Un site de mise en relation entre propriétaires de chien en mal de solutions pour les vacances et familles d'accueil pour canidés. Une sorte de AirBNB qui a du chien ...

Il y a eu un peu moins d'engouement pour ce mini-marathon entrepreneurial liégeois. Une bonne cinquantaine de candidats se sont présentés à la Haute Ecole Libre Mosane (Helmo) vendredi soir, soit nettement moins que l'édition de novembre dernier à HEC. Les organisateurs évoquent une date peut-être trop tôt dans l'année académique et une promotion plus difficile en juillet-août.

Mais bon, l'ambiance et l'envie y étaient. Et on constate tout de même un renouvellement parmi les porteurs de projet, même si environ la moitié n'en est pas à son 1er Startup Weekend.

De l'avis général, le niveau global des présentations n'était sans doute pas le meilleur des 3 dernières éditions en Wallonie. On avait souvent du mal à saisir le potentiel de monétisation de projets d'ailleurs généralement moins "technologiques" que lors des éditions précédentes.

Il n'empêche que le lauréat, AirDog.co, vise à répondre à un vrai besoin. Celui des propriétaires de chiens qui ne veulent ni renoncer aux vacances ni confier leur toutou à un chenil.

Le site vise bien évidemment à utiliser tout le potentiel des médias sociaux pour mettre en relation les propriétaires et les "dog-sitters", via un système d'évaluation et de confiance à l'instar d'un AirBNB pour l'hôtellerie.

Le concept est déjà exploité avec un certain succès aux Etats-Unis (dogvacay.com ou Rover.com) et en France (Holidog.com).
AirDog.co se rémunèrerait sur des commissions sur la mise en relation autant que sur des assurances. Un point délicat concerne en effet les questions de responsabilité civile, en cas de morsure ou de fugue.

Et maintenant ?

Le premier défi d'AirDog.co, invitée dès ce mardi à réjoindre les rangs des 6 projets sélectionnés par l'accélérateur de start-ups Nest'Up, est très pragmatique : former une équipe solide capable de faire avancer le concept.

Car le porteur du projet, Eric Rodriguez, par ailleurs CTO d'Auctelia.com et cofondateur de Data.be avec Toon Vanagt, veut céder le relais. Les discussions allaient bon train dimanche soir pour sonder les vraies motivations de chacun ...

Créer une start-up, c'est aussi très souvent apprendre à gérer simultanément une autre activité professionnelle. Reste les soirs et les week-ends ...

En savoir plus sur:

Nos partenaires