Startup we Mons : merci Twitter !

21/10/12 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Datanews

Le Startup weekend Mons est en passe d'être l'un des plus twittés du genre.

Startup we Mons : merci Twitter !

Contrairement aux premières éditions belges du startup we en 2010 et 2011, Twitter est devenu un outil incontournable pour les (futurs) entrepreneurs réunis à Mons : rechercher un avis d'expert (avocat, expert technique, ...), réaliser une étude de marché express, valider une idée ou ... se donner du courage !

Le Startup weekend Mons est en passe d'être l'un des plus twittés du genre.

Le marathon est entré dans sa dernière ligne droite, jusqu'au verdict du jury ce soir vers 20h45. Toute la journée de samedi et ce dimanche matin, les huit projets en lice ont tantôt avancé, tantôt reculé et ont surtout été recadrés, entre moments d'exaltation et de découragement pour les équipes.

Mais c'est tout le but de l'exercice : réaliser en 54 heures, grâce à l'appui de mentors, un parcours d'entreprenariat qui prendrait facilement une année sans encadrement.

Outre les 5 projets déjà brièvement présentés hier (notons au passage que HH Engineering - formation en ligne aux travaux de rénovation - s'est judicieusement rebaptisée Renovacoach), voici les 3 autres équipes engagées dans la bataille :

- Socialsitters : site et application d'intermédiation pour la mise à disposition de baby sitters. A tenir à l'oeil ! L'idée n'est peut-être par la plus originale, mais l'équipe compte de solides développeurs et une web designer qui s'est déjà illustrée dans d'autres startup weekends.
- Chrysalide : les femmes entrepreneurs sont bien représentées avec ce projet axé sur la création d'objets de décoration en matériaux recyclés. Le seul qui a priori est le moins axé TIC.
- Mathadore : déjà le prix du meilleur nom ? Un site d'e-learning (cours de rattrapage) pour ceux qui n'ont pas la bosses de maths (et sciences exactes en général).

Le défi des dernières heures est de finaliser un business plan qui tient la route dans toutes ses dimensions (faisabilité technique, financière, marketing, juridique ...).

Car rien ne sert d'avoir une idée géniale si elle ne repose pas sur un projet équilibré.

Nos partenaires