Start-up: MOLECUBES permet le scannage de cobayes sur n'importe quelle table de laboratoire

03/10/16 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Source: Datanews

Bye bye les grand scanners pas toujours faciles à utiliser! Bonjour les appareils de la jeunes entreprise gantoise MOLECUBES qui s'adaptent à quasiment toute table de laboratoire et qui devraient provoquer ainsi une véritable révolution dans l'imagerie dans le domaine de la recherche préclinique sur le cancer et autre.

"Pour des nombreux laboratoires de recherche biotechnique et apparentés, il n'est pas évident de réserver un espace séparé pour accueillir l'imagerie", explique Ewout Vansteenkiste, product manager de MOLECUBES. "Voilà pourquoi nous avons mis au point un scanner plus compact et plus convivial, adapté à quasiment toute table de laboratoire, et qui s'avère ainsi nettement plus économique. Il permettra à davantage de laboratoires d'effectuer plus facilement le scannage des rats et des souris pendant les expérimentations."

C'est la le résultat de pratiquement 5 années de recherche poussée au sein du groupe de traitement de l'image et du signal MEDISIP de l'UGent. "L'on y travaille depuis des années déjà spécifiquement sur ce problème. Cela s'est traduit aujourd'hui par la création d'une spin-off (émanation de l'UGent) focalisée sur ce produit. Comme beaucoup de composants sont développés par prototypage rapide, nous avons même réussi à réduire encore nos coûts, ce qui nous met aussi en position de force sur le plan commercial."

Tout va-t-il donc pour le mieux depuis que l'entreprise a été créée au début de cette année? Vansteenkiste tempère quelque peu: "Nos scanners ne sont pas bon marché et sont généralement achetés par adjudication publique. Le cycle d'achat demande par conséquent un certain temps. Mais les choses ne vont pas mal en effet avec une trentaine de prospects internationaux qui nous tiennent en haleine pour l'instant et que nous espérons traduire en vente bien réelle. Dans ce but, nous sommes présents depuis trois ans déjà à toutes les conférences importantes car c'est là que nous pouvons attirer des clients. En Europe, nous nous occupons nous-mêmes de la vente, mais en Amérique et en Asie, nous essayons de développer un solide réseau de distribution de nos scanners."

Tel est l'objectif désormais: d'abord vendre des scanners, avant d'aviser. Vansteenkiste: "Durant les trois premières années, nous entendons devenir le numéro un du marché des scanners compacts avec notre appareil qui se décline en trois versions (PET, SPECT et imagerie CT). Ce n'est qu'ensuite que nous envisagerons de lancer un nouveau produit. Nous serons ainsi très vite cinq années plus tard. Nous préparons dès à présent quelques nouveaux concepts, qui sont encore en plein développement."

Pour la création de MOLECUBES, 1,9 million d'euros ont été investis par un groupe de quatre 'business angels' et par le fonds d'investissement QBIC. Le CEO en est Patrick Keereman (ex-Nuscience), l'un des business angels, qui, à la demande du 'board', a aidé à mettre l'entreprise sur les rails. "Avec l'argent de la création, nous devons maintenant réaliser la développement de l'entreprise. Une véritable phase A de recueil de capital supplémentaire, nous ne l'envisageons que dans trois à cinq ans, lorsque nous voudrons éventuellement introduire de nouveaux produits sur le marché. Tel sera du reste l'objectif de l'argent récolté", conclut Vansteenkiste.

MOLECUBES

Siège social: Gand

Nombre d'associés: dix

A la recherche de capital supplémentaire?: non

Site web:www.molecubes.com

Nos partenaires