Start-up: Mieux investir avec Swanest

09/05/16 à 12:55 - Mise à jour à 12:55

Trouver sa voie dans tout ce que proposent les agents de change en ligne? Savoir dans quoi investir et comment? Il n'est pas évident de s'y retrouver dans cette offre gigantesque. Voilà précisément où Swanest, une jeune start-up aux racines belges, entend intervenir. La plate-forme en ligne combine automatiquement conseils et possibilités de simulation, et vous offre ainsi une vision de ce que vous pouvez faire.

Start-up: Mieux investir avec Swanest

© Swanest

"En fait, nous caressions au départ le projet de développer une sorte de robo-conseiller typique comme en voit partout aujourd'hui: des programmes en ligne qui vous aident à investir sur base d'algorithmes", explique le co-fondateur de Swanest, Silvan Schumacher. "Et ce, jusqu'à ce que nous approfondissions quelque peu le sujet et constations que leur modèle commercial n'était pas tellement intéressant. C'est ainsi que les frais d'acquisition y sont très élevés, ce qui nous a fait changer d'avis."

Mais à l'époque, le ballon était déjà en train de rouler sur la pelouse. "Avec notre start-up, nous avons été très vite sélectionnés pour NestUP, un accélérateur supporté par le gouvernement wallon. C'est là que nous avons appris à faire du développement sur base de l'input des utilisateurs. C'est ainsi que Swanest a évolué vers quelque chose qui allait bien plus loin que ce genre de robo-conseiller, tout en offrant la même convivialité. A présent, il s'agit d'une plate-forme d'investissement à part entière en devenir dans le but d'aider les investisseurs amateurs. Car c'était pour nous une source de frustration que d'observer qu'il faut une très bonne connaissance et une vision si l'on veut traiter correctement avec un agent de change en ligne. Quels produits faut-il acheter? Comment se constituer un portefeuille? Voilà le genre de questions auxquelles on ne peut répondre au début de sa vie d'investisseur. Avec Swanest, vous aurez l'aide d'un tas d'algorithmes qui examinent votre profil à risque et qui vous permettront ensuite de vous constituer un portefeuille d'investissement correct."

Il y a quatre mois, Swanest lançait une première version de son outil, qui est à présent peaufiné sur base des réactions reçues. "Nous écoutons très attentivement ce que nos utilisateurs disent", explique Schumacher. "Et grâce à leurs remarques, nous améliorons notre produit. Il va de soi que l'on ne peut pas encore vraiment investir avec l'outil, mais bien effectuer des simulations. Nous espérons dans les six mois à venir lancer une version bêta, pour ensuite toucher le public fin 2016/début 2017. L'objectif premier est de démarrer en Grande-Bretagne, étant donné que le climat y est le plus orienté investissements. Chez nous, un premier investissement porte généralement sur une maison, mais cela peut être aussi des actions. Ultérieurement, l'Europe devrait être notre but."

Ensuite, les initiateurs veulent évidemment aussi gagner de l'argent, selon Schumacher: "Nous discutons de temps à autre encore à propos de l'idée, mais il est très probable que nous prélevions un faible pourcentage sur le montant investi. Nous ne souhaitons en tout cas pas facturer à la transaction car c'est bien la dernière chose que nous recherchons, si nous vous conseillions d'acheter ou de vendre quelque chose. C'est comme si nous faisions cela dans notre propre intérêt. Et ce que nous voulons aussi, c'est que la version de simulation reste gratuite pour toujours."

Avec quelque 1.300 utilisateurs précoces et 3.000 visiteurs uniques par mois - "et ce nombre croît chaque mois de trente pour cent" -, l'intérêt suscité par Swanest semble être d'ores et déjà intéressant. La stratégie marketing pour la suite est même déjà au point. "Dès à présent, nous 'pushons' le contenu ad hoc sur nos canaux de médias sociaux et à l'avenir, le but est de faire du marketing de contenu en profondeur. Car s'il est une chose qui n'existe pas, c'est bien l'information indépendante sur la manière d'investir au début. Nous voulons la fournir et présenter Swanest comme l'une des solutions possibles. En outre, nous allons aussi préparer un Search Engine Optimisation sophistiqué, afin que vous puissiez nous rencontrer lors de vos recherches d'investissement sur Google. Nous ciblons aussi les jeunes aspirants investisseurs, les 'milennials' qui recherchent avidement des outils numériques, ne veulent pas forcément investir beaucoup d'argent et ne peuvent pas non plus toujours se permettre un conseiller en investissements. Que vous vouliez investir 50.000, 10.000, voire 5.000 euros, l'investisseur DIY que vous êtes, serez le bienvenu chez nous."

Pour réaliser leur rêve, les quatre fondateurs de Swanest ont réuni quelque 30.000 euros de moyens propres. "Mais ce n'est évidemment rien en comparaison avec ce que nous y avons déjà investi en... sang, en sueur et en temps", affirme en riant Schumachter. "A présent que nous en arrivons progressivement à la phase des tests bêta, un 'angel investor' belge va aussi investir dans l'entreprise. Nous avons trouvé important également de nous associer à des capital-risqueurs du fait qu'ils sont très 'number driven' (les chiffres sont importants pour eux, ndlr). Nous préférons certes nous associer avec quelqu'un qui ressent la même passion pour le produit, mais cela ne signifie pas que nous ne négocions pas avec des capital-risqueurs. Dans le cadre d'une première phase de capitalisation, à long terme, nous allons à coup sûr parler avec eux. Mais dans l'immédiat, mieux vaut travailler sereinement jusqu'à ce que tout soit au point."

Swanest

Siège social: Londres

Nombre d'associés: quatre

A la recherche de capital supplémentaire?: Une première phase de capitalisation sera bientôt finalisée, mais une phase A suivra à terme.

Site web:www.swanest.com

Nos partenaires