Stan Miller tire sa révérence chez KPN

27/01/10 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Pour la deuxième fois en un an, le groupe néerlandais KPN voit un de ses hauts dirigeants s'en aller. Le Sud-Africain Stan Miller, en charge des activités internationales dans le domaine de la téléphonie mobile, quittera en effet l'entreprise le 1er février.

Pour la deuxième fois en un an, le groupe néerlandais KPN voit un de ses hauts dirigeants s'en aller. Le Sud-Africain Stan Miller, en charge des activités internationales dans le domaine de la téléphonie mobile, quittera en effet l'entreprise le 1er février.

Il prend "un nouveau tournant" dans sa carrière, fait savoir KPN. A propos de son départ soudain, le directeur général Ad Scheepbouwer déclare: "Il y a eu une discussion avec le conseil des commissaires." Scheepbouwer n'a cependant pas voulu en dire beaucoup plus sur la nature de la discussion: "Il pourrait avoir été question de ma succession, mais je ne le lui ai pas demandé. Après douze années passées chez nous, il a eu envie de changer d'air."

A son départ, Miller recevra une indemnité de 2,25 millions d'euros, ce qui correspond à deux années de salaire, plus des interventions en matière de pension et de frais médicaux. Un bonus à long terme de 2007 et un bonus pour 2009 lui seront également versés.

KPN a déclaré regretter le départ de Miller. Et l'entreprise d'insister sur les bonnes performances des activités en Belgique et en Allemagne sous sa direction.

KPN ne remplacera pas Miller. Les directeurs Eelco Blok et Baptiest Coopmans se verront proposer un autre ensemble de tâches. En raison de l'extension de leurs responsabilités, ils verront leur salaire de base augmenter respectivement de 13 et 9 pour cent.

L'an dernier, c'était le directeur financier, Marcel Smits, qui quittait KPN pour devenir responsable des finances au sein du groupe américain de denrées alimentaires Sara Lee.

Quant au contrat de Scheepbouwer même, il se terminera à la mi-2011. Pour lui succéder, Scheepbouwer a déjà déclaré qu'il préférerait quelqu'un de l'entreprise. A présent que Stan Miller s'en va, seuls Eelco Blok et Baptiest Koopmans peuvent encore être pris en considération.

Source: Belga/ANP

En savoir plus sur:

Nos partenaires