Spotify va réfléchir au boycott envisagé par certains artistes

28/05/18 à 13:25 - Mise à jour à 13:24

Source: Datanews

Spotify va revoir se politique rigoureuse vis-à-vis des musiciens au comportement dérangeant. Voilà ce qu'annonce l'agence de presse financière Bloomberg. La menace d'un boycott lancée par quelques artistes avec, à leur tête, Kendrick Lamar, provoque l'actuelle volte face du service de diffusion suédois.

Spotify va réfléchir au boycott envisagé par certains artistes

. © REUTERS

Il y a quelques semaines, le groupe Spotify annonçait qu'il éjectait des chansons de R. Kelly des listes d'écoute qu'il établit lui-même. La raison en était le scandale sexuel dans lequel il est impliqué. Le rapper est accusé d'avoir abusé de femmes et de jeunes filles. Il en était d'ailleurs de même de XXXTentacion, après qu'il ait été accusé de violence familiale.

Kendrick Lamar ne s'est cependant pas laissé faire et a apporté son soutien à XXXTentacion. Il n'accepte pas du tout la restriction de Spotify. Le rapper aurait appelé personnellement le directeur de Spotify, Daniel Ek, et l'aurait menacé de supprimer toutes ses chansons, si la mesure était maintenue.

Comme entre-temps, des collaborateurs de Spotify ont eux-mêmes aussi mis en doute les nouvelles règles de leur entreprise, le groupe coté à la bourse va revoir celles-ci. On ne sait pas encore clairement si et comment la mesure de restriction va disparaître. Provisoirement, les rappers restent sur Spotify, mais n'ont pas encore repris leur place sur les listes d'écoute établies par le service même.

Nos partenaires