'Spotify va punir les artistes aux contrats exclusifs'

29/08/16 à 12:51 - Mise à jour à 12:50

Spotify n'accepte pas qu'Apple et Tidal utilisent des accords exclusifs conclus avec des artistes et des labels pour accroître sa position concurrentielle. Selon l'agence Bloomberg, le diffuseur suédois entend à présent se venger en excluant de son service musical les artistes qui signent ce genre de contrat.

'Spotify va punir les artistes aux contrats exclusifs'

© REUTERS/Dado Ruvic

Spotify éprouverait pas mal de difficultés à s'attirer des artistes qui collaborent avec Apple, Tidal ou d'autres services de diffusion (streaming). Il veut se venger en excluant de ses listes d'écoute (playlists) les artistes concernés par ce genre de contrat exclusif. Selon les spécialistes, Spotify recourrait à cette tactique depuis quasiment un an déjà, mais envisage de le faire maintenant vraiment sérieusement, parce qu'Apple surtout attire toujours plus de grands musiciens. Spotify dément à Recode vouloir placer des artistes sur une liste noire.

Au cours des derniers moins, Frank Ocean, Beyoncé, Kanye West et Drake notamment ont confié leur musique à un seul grand service musical. D'importants éditeurs tels Universal semblent être d'accord avec Spotify à propos du fait que ce genre d'accord exclusif ne constitue pas la manière correcte de concurrencer les autres services musicaux.

Lady Gaga n'a, elle, pas opté pour Apple

Universal a réussi à empêcher la conclusion d'un tel contrat entre Lady Gaga et Apple. La diva de la pop a choisi le label Interscope, une entreprise fondée par l'actuel directeur musical d'Apple, Jimmy Iovine. Comme Interscope opère à présent dans le giron d'Universal, il n'y aura donc pas de prochain duel entre Spotify et Apple.

(ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires