'Spotify n'est pas à vendre'

10/06/16 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Le service musical Spotify n'est pas à vendre. Voilà ce qu'a déclaré Daniel Ek, directeur de l'entreprise suédoise en perte, ce jeudi lors d'un symposium à Stockholm.

'Spotify n'est pas à vendre'

© Reuters

Les investisseurs tiennent compte d'une entrée en Bourse de Spotify, mais observent aussi que l'entreprise constitue une proie à racheter par l'un des géants technologiques américains. Selon Ek, ce dernier point n'est pas à l'ordre du jour: "Nous n'allons pas vendre. Mon ambition personnelle est de démontrer que nous pouvons nous aussi devenir un tel géant, mais européen."

L'année dernière, Spotify a vu son chiffre d'affaires croître de 80 pour cent à quasiment deux milliards d'euros et son nombre d'abonnés progresser jusqu'à 28 millions. Mais l'entreprise a aussi vu ses pertes dégringoler de 11 millions à 173 millions d'euros. Spotify doit affronter des services comparables tels Apple Pay, Google Music et Tidal.

(ANP/WK)

Nos partenaires