Spotify arrive au Japon, après les autres, mais fort de son expérience mondiale

29/09/16 à 09:45 - Mise à jour à 09:44

Source: Datanews

Le suédois Spotify a annoncé jeudi le lancement au Japon de son service éponyme de musique en flux (streaming), arrivant après plusieurs concurrents sur le difficile marché nippon où il espère néanmoins révolutionner les habitudes, fort de son expérience mondiale et d'un partenariat avec Sony.

Spotify arrive au Japon, après les autres, mais fort de son expérience mondiale

© Reuters

Spotify propose aux mélomanes japonais un catalogue de quelque 40 millions de titres, à écouter selon deux formules déjà employées à l'étranger: gratuite mais avec des publicités, payante selon un forfait mensuel de 980 yens (8,7 euros) sans annonces promotionnelles.

"Le marché japonais est très différent et il important que nous prenions une position de numéro un", a déclaré Daniel Ek, le patron et cofondateur de la jeune entreprise, lors d'une conférence de presse à Tokyo.

"Le Japon est le deuxième marché mondial de la musique, où le streaming croît et nous espérons le faire grimper davantage encore", a ajouté Akira Nomoto, négociateur des droits pour Spotify.

Spotify proposera son service non seulement sur les appareils nomades (smarphones, tablettes) et ordinateurs, mais aussi sur les consoles de jeu vidéo PlayStation 3 et 4 de Sony, ce qu'il fait certes déjà ailleurs mais représente un bel atout dans la patrie du géant de l'électronique.

Spotify, créé en 2008, revendique 100 millions d'utilisateurs, dont 40 millions payants, dans 60 pays à travers le monde.

Le pionnier suédois assure avoir reversé 5 milliards de dollars aux ayant-droits depuis sa création, un argument pour rassurer les artistes. Il arrive sur un marché qu'il espérait conquérir bien plus tôt mais où il lui a fallu des années pour vaincre les réticences des chanteurs, musiciens et maisons de disques face à son modèle économique (notamment la version gratuite).(Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires