SPIE engloutit l'entreprise belgo-luxembourgeoise Systemat

02/02/18 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Datanews

Systemat appartient désormais à SPIE. Cette dernière accomplit ainsi ses premiers pas dans le secteur ICT belge.

SPIE engloutit l'entreprise belgo-luxembourgeoise Systemat

. © .

SPIE est spécialisée entre autres en électrotechnique, énergie et infrastructures. Elle compte aujourd'hui déjà quelque 1.700 collaborateurs dans notre pays. Le fournisseur de services ICT Systemat occupe actuellement 150 personnes. Par ce rachat, SPIE devient pour la première fois active dans le secteur ICT belge.

Systemat table cette année sur un chiffre d'affaires de 70 millions d'euros. L'entreprise est aujourd'hui gérée par le directeur général Pierre Focant et le directeur commercial Vincent Schaller. Ils y possèdent tous deux une participation minoritaire à côté du fonds financier luxembourgeois FIELD, qui dispose de la majorité des actions.

SPIE est pour sa part une solide multinationale française qui possède au niveau mondial 38.000 collaborateurs répartis dans 600 filiales dans 38 pays. Elle enregistre un chiffre d'affaires de 5,1 milliards d'euros. Le montant versé par SPIE pour le rachat de Systemat n'a pas été communiqué. SPIE Belgium est aujourd'hui dirigée par Johan Dekempe.

Passé tumultueux

Systemat était encore dans le rouge, il y a quelques années encore, et a dû procéder à une importante restructuration. C'est ainsi qu'en 2010, la branche infrastructures fut revendue, de même que l'année dernière les activités Microsoft Licensing. En 2013, l'entreprise comptait encore 350 employés. Actuellement, il n'en reste que moins de la moitié.

Entre-temps, les choses vont mieux, selon le directeur général Pierre Focant, qui s'est confié à Data News: "La période de la restructuration est passée, et l'on a posé la base d'une croissance organique saine. Donc oui, tous les collaborateurs resteront à bord, et nous espérons très vite pouvoir renforcer le personnel." Focant et Schaller resteront également à leur poste dans l'entreprise.

Quant à savoir si l'appellation Systemat sera conservée, les choses ne sont pas encore claires. Rien ne change pour l'instant. Mais les deux parties n'excluent pas que l'entreprise opère à terme sous le nom SPIE ICS, l'appellation que la nouvelle société-mère utilise entre autres en Suisse, en Allemagne, aux Pays-Bas et en France pour ses activités ICT.

Nos partenaires