SpaceX postpose sa mission sur Mars

21/02/17 à 13:04 - Mise à jour à 13:03

SpaceX, l'entreprise aéronautique d'Elon Musk, a reporté son objectif d'atteindre Mars en 2018. Elle souhaite attendre encore plusieurs années, parce qu'elle se focalise également sur d'autres projets ambitieux.

SpaceX postpose sa mission sur Mars

© SpaceX

Voilà pourquoi la mission sur Mars est à présent postposée à 2020, annonce The Verge.

La mission sur Mars, baptisée Red Dragon, est prévue pour tester la technologie en vue de pouvoir amener du matériel lourd à la surface de la Planète Rouge. L'atmosphère de Mars est légère, ce qui augmente d'autant le défi à relever car pour s'y poser, un engin spatial n'est pas ralenti par le frottement, comme c'est le cas de la Terre par exemple. SpaceX envisage dès lors un freinage au moyen de moteurs de fusée spéciaux, afin d'éviter que le vaisseau spatial ne s'écrase sur Mars.

La mission spatiale planifiée par Musk devrait faire en sorte que d'ici 40 à 100 ans, une civilisation humaine autonome puisse s'implanter sur la Planète Rouge. Les avantages de cette planète, c'est qu'elle se trouve relativement proche de la Terre et qu'elle contient beaucoup d'eau. L'agriculture pourrait bénéficier en outre de nutriments vitaux dans l'atmosphère, alors que la gravité n'y est que de 37 pour cent par rapport à la nôtre.

Pour atteindre Mars, il faudrait d'abord qu'une énorme fusée porteuse place une capsule à passagers en orbite autour de la Terre. La fusée reviendrait alors sur la Terre pour prendre du carburant pour la capsule, qui sera ensuite alimentée dans l'espace, avant de prendre la direction de Mars.

Mais SpaceX va à présent accorder plus d'attention à la Falcon Heavy, une fusée lourde basée sur la Falcon 9 utilisée actuellement et qui devra piloter la mission sur Mars.

L'entreprise va également améliorer les capsules spatiales Dragon, afin qu'elles puissent acheminer non seulement du fret, mais aussi des astronautes vers la station spatiale internationale ISS. Tel a toujours été le projet, qui devrait devenir réalité en 2018, selon Elon Musk.

D'ici là, SpaceX entend veiller à maîtriser complètement le réemploi de ses fusées. Cela s'avère nécessaire pour rendre les missions spatiales nettement plus économiques par rapport à aujourd'hui. Le fait de pouvoir réutiliser une fusée permet en effet d'économiser quelque 30 millions de dollars par lancement.

Pour rappel, dimanche, SpaceX a de nouveau réussi à récupérer une fusée intacte après son lancement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires