Sony sort de la co-entreprise avec Samsung pour écrans LCD

26/12/11 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Datanews

Sony sort de la co-entreprise ('joint venture') que le groupe avait créée il y a sept ans pour produire des écrans LCD conjointement avec Samsung. Samsung rachète la part de Sony pour 719,5 millions d'euros.

Sony sort de la co-entreprise avec Samsung pour écrans LCD

Sony sort de la co-entreprise ('joint venture') que le groupe avait créée il y a sept ans pour produire des écrans LCD conjointement avec Samsung. Samsung rachète la part de Sony pour 719,5 millions d'euros.

L'ex-co-entreprise S-LCD, qui produisait des écrans LCD pour téléviseurs, GSM, ordinateurs portables et appareils photo, deviendra suite au rachat une filiale à part entière du plus grand fabricant au monde de téléviseurs LCD. Sony prend à son compte sur la transaction un coût unique de 846 millions de dollars (647 millions d'euros).

Les deux parties ont convenu que Samsung continuera de fournir des écrans LCD à Sony. Pour le développement futur de la technologie, les deux entreprises continueront également de collaborer.

Sony, qui essuyait des pertes depuis un certain temps déjà dans sa branche TV, entend s'assurer ainsi "d'un apport flexible et stable d'écrans LCD par Samsung, sur base des prix du marché". En même temps, le groupe japonais se décharge de la responsabilité et du coût des unités de production. Samsung elle-même s'attend à une efficience supérieure lors de la production future.

Début novembre, Sony faisait savoir que le groupe avait essuyé le trimestre écoulé une perte de 27 milliards de yens (252 millions d'euros). D'ici la fin de l'exercice, en mars, le groupe table sur une perte nette de 90 milliards de yens (840 millions d'euros). La cause de ces pertes réside dans une faible demande de téléviseurs aux Etats-Unis et en Europe occidentale, dans un yen fort et dans les inondations en Thaïlande.

Source: Belga/DPA

En savoir plus sur:

Nos partenaires