Sony opte pour les jetons Vasco pour SOE

31/08/11 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Datanews

Avec l'Authenticator basé sur un jeton ('token') Vasco, Sony offre une puissante authentification aux utilisateurs du réseau Sony Online Entertainment (SOE).

Sony opte pour les jetons Vasco pour SOE

Avec l'Authenticator basé sur un jeton ('token') Vasco, Sony offre une puissante authentification aux utilisateurs du réseau Sony Online Entertainment (SOE).

Les péripéties de Sony avec les réseaux SOE et Playstation, plus tôt cette année, sont assurément pour quelque chose, mais le fait est que l'entreprise propose aujourd'hui le SOE Authenticator pour une authentification puissante des utilisateurs SOE sur la base d'un jeton Vasco. Comme d'habitude, un mot de passe temporaire peut être ainsi créé dans le cadre d'une sécurisation à deux facteurs.

Sony propose également l'Authenticator aux utilisateurs internationaux pour un montant de 9,99 dollars (hors frais d'envoi). Par compte de station SOE, plusieurs jetons peuvent être activés, en plus de la possibilité d'utiliser un Authenticator unique pour plusieurs comptes. Tout propriétaire d'un compte de station SOE pourra aussi disposer gratuitement d'un Authenticator SOE mobile, dès qu'il sera disponible. Sony prévoit un Authenticator SOE mobile tant pour l'iPhone que pour Android. Par ailleurs, Sony affirme n'avoir pour l'instant aucun projet de mettre également ces Authenticator à disposition sur le réseau Playstation.

Pour Vasco, Sony SOE n'est pas le premier client à recourir à des jetons dans l'optique d'une puissante authentification pour les jeux en ligne. C'est ainsi que Blizzard (avec World of Warcraft) et Square Enix (avec Final Fantasy) propose déjà ce genre d'authentification sur la base du système de Vasco. Les joueurs dans ces systèmes ont souvent pendant pas mal de temps développé des richesses ou des forces virtuelles qu'ils peuvent ainsi mieux protéger contre le vol (après le piratage d'un compte). D'autre part, les spécialistes observent que cette sécurisation n'offre aucune protection, lorsque les serveurs contenant les données des utilisateurs sont piratés chez l'éditeur du jeu même (comme ce fut le cas chez Sony).

En savoir plus sur:

Nos partenaires