SOA People en appel dans l'affaire qui l'oppose à IDS Scheer

03/03/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

SOA People qui, selon IDS Scheer et le tribunal bruxellois du commerce, s'est rendue coupable de pratiques commerciales déloyales, va en appel de cette décision. "Ce jugement est erronément motivé", déclare le fondateur de SOA People, Vincent Simioni.

SOA People qui, selon IDS Scheer et le tribunal bruxellois du commerce, s'est rendue coupable de pratiques commerciales déloyales, va en appel de cette décision. "Ce jugement est erronément motivé", déclare le fondateur de SOA People, Vincent Simioni.

Jeudi dernier, nous écrivions sur ce site que le dernier mot n'avait pas encore été dit dans l'affaire opposant IDS Scheer et SOA People. Vincent Simioni de SOA People entend lui aussi le souligner avec force. Il confirme que son entreprise a immédiatement fait appel du jugement: "SOA People estime ne s'être en rien rendue coupable de pratiques enfreignant les pratiques commerciales loyales. Le jugement rendu le 18 février est sur ce plan mal motivé, et l'on ne peut donc parler d'une victoire juridique pour IDS Scheer."

C'est l'an dernier qu'IDS Scheer avait traîné SOA People au tribunal parce que selon la première, l'entreprise - fondée par des ex-collaborateurs d'IDS Scheer - engageait systématiquement du personnel d'IDS Scheer, abusait d'informations confidentielles et poursuivrait les clients d'IDS Scheer.

Nos partenaires