SNCB: l'informatique au service du client

28/05/09 à 10:10 - Mise à jour à 10:09

Source: Datanews

Avec le lancement de deux services d'information aux voyageurs (par SMS et internet) et l'annonce de son adhésion à la carte à puce de transport Mobib, la SNCB poursuit l'amélioration de son service aux voyageurs

Avec le lancement de deux services d'information aux voyageurs (par SMS et internet) et l'annonce de son adhésion à la carte à puce de transport Mobib, la SNCB poursuit l'amélioration de son service aux voyageurs.

Après le site www.railtime.be d'annonce sur internet des retards de trains, site lancé en févier dernier, la SNCB proposera comme annoncé à la rentrée de septembre deux nouveaux services d'information en temps réel sur les trains dans le cadre des Train Info Services. D'une part, le SMS 2828 qui permet à n'importe quel usager (moyennant un n° de GSM belge) d'être informé par SMS de l'heure d'un train (3 possibilités de choix) du réseau national.

L'inscription au site revient à 0,60 EUR et chaque demande est facturée 0,30 EUR. Par ailleurs, les chemins de fer proposent My Train Info, un service accessible au départ d'un site web (moyennant Windows Live) et qui informe les abonnés de la SNCB gratuitement de la situation des trains soit par SMS, soit sur le site. Les premiers tests débuteront en juin et les deux services devraient être disponibles au 1er septembre prochain.

Par ailleurs, la SNCB a annoncé les premiers pas concrets dans le cadre du projet de carte de transport à puce Mobib, déjà utilisée par la STIB. Les tests débuteront en effet dans 4 gares en juin, tandis que les stations seront équipées progressivement à partir de novembre pour une mise en service au 1er janvier 2010. A cette date donc, un seul titre de transport pourra servir pour les trajets combinant SNCB et STIB (cela concerne 70.000 usagers). La technologie retenue est la plate-forme Calypso de la STIB. Début juin, la SNCB espère qu'un accord sera conclu entre toutes sociétés de transports publics, donc aussi le TEC et De Lijn, et qu'une joint-venture commune (puisqu'Ubigo n'a jamais vu le jour) vera le jour dans le cadre d'une Belgian Mobility Card Platform. Ce titre de transport unique devrait être opérationnel à l'échelle du pays d'ici 2012. Encore faut-il voir comment réagiront De Lijn (dont le système arrive en fin de vie) et surtout le TEC. Car ce dossier n'est pas avare de rebondissements... et de retards.

Nos partenaires