Snap entre en Bourse et permet ainsi de lire dans son jeu

03/02/17 à 11:37 - Mise à jour à 11:37

Source: Dargaud

Snap Inc., l'entreprise à l'initiative de l'appli de média social Snapchat, fait son entrée à la Bourse. Ce faisant, elle ouvre ses livres de l'année écoulée.

Snap entre en Bourse et permet ainsi de lire dans son jeu

© Reuters

Comme supposé précédemment, Snapchat entre en Bourse. L'entreprise a transmis les documents pour une cotation au New York Stock Exchange. Elle espère recueillir ainsi 3 milliards de dollars. En tout, cette introduction en Bourse pourrait porter la valeur marchande de Snap à un montant compris entre 20 et 25 milliards de dollars.

Cette entreprise est surtout connue pour Snapchat, l'appli qui permet aux utilisateurs de s'envoyer des photos qui disparaissent au bout de quelques secondes. Le service est surtout populaire chez les ados et est utilisé quotidiennement par 150 millions de personnes. L'année dernière, l'entreprise décida de changer de nom pour devenir 'Snap', et de montrer ainsi clairement qu'elle a autre chose à proposer que Snapchat.

Le symbole boursier sera donc 'SNAP'. Tout comme Twitter et Alibaba, Snap préfère la Bourse de New York au Nasdaq plus technologique. Ce dernier a en effet été longtemps considéré comme un choix évident pour les entreprises technologiques, mais a vu ces dernières années sa réputation se ternir quelque peu en raison d'un certain nombre de problèmes techniques.

Pas rentable

En raison de son entrée publique à la Bourse, l'assez mystérieuse entreprise Snap se doit d'ouvrir ses livres de l'année écoulée. Elle a en 2016 rapporté une perte de quasiment 515 millions de dollars contre un résultat négatif de 373 millions de dollars une année plus tôt. Ses revenus ont cependant fortement augmenté pour passer de quasiment 59 à plus de 404 millions de dollars. Il s'agit donc là de la première grande entrée en Bourse de l'année pour une entreprise - tout comme Twitter par exemple - qui n'est pas (encore) rentable.

Snap connaît aujourd'hui des problèmes pour poursuivre sa croissance car elle ressent toujours plus la concurrence d'Instagram et de sa société mère Facebook. Au cours des deux premiers trimestres de 2016, Snap est encore parvenue à accueillir respectivement 14 et 17,2 pour cent d'utilisateurs en plus. Mais depuis le lancement d'Instagram Stories, un clone direct de Snapchat Stories, la croissance s'est quelque peu affaiblie. Snap l'attribue aussi partiellement aux 'performance issues' (problèmes de performances) au niveau des utilisateurs Android.

Des documents transmis, on apprend aussi certaines autres infos comme le contrat qui lie Snap et Google Cloud. Snap est l'une de ces jeunes entreprises, qui ne se trouve pas chez AWS. Google Cloud empochera d'ici cinq ans 2 milliards de dollars de Snap, qui s'est engagée à acheter des services cloud pour un minimum de 400 millions de dollars par an.

Nos partenaires