Smartphones: les tendances pour 2014

30/12/13 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Datanews

Quelles seront les grandes tendances dans le domaine des smartphones en 2014? Voici d'ores et déjà le résultat de quelques spéculations.

Smartphones: les tendances pour 2014

2013 a été l'année au cours de laquelle Twitter a réduit l'écart le séparant de Facebook, où le selfie (autoportrait) s'est généralisé et où Snapchat a pulvérisé des millions de photos. Aujourd'hui, la question est de savoir quelles seront les grandes tendances dans le domaine des smartphones en 2014. Voici d'ores et déjà le résultat de quelques spéculations.

Le SMS va perdre du terrain Le SMS en tant que principal moyen de communication verra probablement sa vie raccourcie. Aux Etats-Unis, 65% des jeunes ayant un smartphone utilisent plus souvent ce qu'on appelle les 'messaging apps' pour communiquer que la fonction SMS. Le SMS coûte de l'argent, alors que l'envoi de messages via des applis de messagerie telles WhatsApp avec un abonnement data ne coûte rien.

Pourtant, il faudra en Belgique patienter encore pas mal de temps, avant que le SMS soit vraiment enterré. Nos opérateurs proposent souvent des abonnements incluant des SMS illimités, ce qui fait que les jeunes Belges ressentent moins le besoin de migrer vers les applis de messagerie. L'avantage de ces dernières s'avère surtout intéressant à l'étranger, où le SMS est assez coûteux.

Plus d'image, moins de texte Les médias sociaux visuels gagnent en popularité. Tumblr (d'origine belge), Pinterest, Instagram et Vine ont crû en 2013, de même que le classique Youtube. Alors que le visuel sur des médias sociaux tels Myspace, Netlog et Facebook fait partie d'un plus vaste ensemble, c'est une fin en soi pour les services susmentionnés.

S'il n'en tenait qu'à Alvin Toffler, cette tendance à l'image n'en serait pas à son coup d'essai. Ce futurologue âgé aujourd'hui de 85 ans écrivait en effet en 1970 déjà dans son ouvrage 'The Future Shock' que l'homme serait aux prises avec une surabondance d'informations en raison des changements technologiques rapides. La solution: visualiser ces données. Cela devrait se faire plus que jamais en 2014. Pas seulement sur les médias sociaux du reste, mais aussi dans des applications pratiques, comme un manuel interactif.

Moins d'informations personnelles Comme aujourd'hui, l'on voit apparaître davantage de photos que du texte, les jeunes écriront toujours moins de choses sur eux-mêmes. Au lieu de rédiger de longues mises à jour de statut sur Facebook, ils se limiteront toujours plus aux 140 signes de Twitter ou à de brèves légendes de photos sur Instagram.

De plus, les ados préfèrent aujourd'hui partager leurs pôles d'intérêt plutôt que des informations personnelles de leur vie de tous les jours. Sur les médias sociaux tels Tumblr et Pinterest, ils recycleront, enfin, en général de beaux et intéressants messages postés par des tiers.

Pas de trace permanente La prise de conscience que ce qui est placé sur internet, ne disparaît jamais, est de plus en plus présente chez les jeunes. Le fait qu'ils sont aujourd'hui plus prudents, est démontré notamment par le grand succès de Snapchat. Dans cette appli, les photos, vidéos et messages envoyés sont supprimés au bout de dix secondes de l'écran et des serveurs de Snapchat même.

Facebook a également compris que cette idée avait de l'avenir en souhaitant racheter Snapchat fin de cette année pour 3 milliards de dollars. Snapchat a cependant poliment refusé. Une décision qui en dit long car cela signifie que l'on attend une croissance énorme des applis sans trace permanente en 2014. (LR)

En savoir plus sur:

Nos partenaires