Skynet n'est plus un ISP

18/08/06 à 00:00 - Mise à jour à 17/08/06 à 23:59

Source: Datanews

Skynet s'occupe de moins en moins d'accès internet (les enjeux plus techniques sont désormais du ressort de la maison-mère Belgacom) mais de plus en plus de contenus interactifs. La révolution "cross-media" ne fait que commencer.

Le CEO Bart Becks le reconnaît lui-même : la Skynet anno 2007 n'a plus grand chose à voir avec le fournisseur d'accès internet (FAI) qu'il a rejoint juste après que les frères Zustrassen ait revendu leur 'bébé' à Belgacom. C'était en 1998. Entre-temps, cette division de Belgacom emploie 131 salariés (plus 52 free-lance), contre à peine 38 personnes il y a encore trois ans. Skynet - même si cette marque constitue toujours l'extension de l'adresse e-mail de centaines de milliers de Belges - s'occupe de moins en moins d'accès web, d'hébergement ou de communication e-mail et de plus en plus de contenus interactifs. La division de Belgacom se positionne elle-même au croisement de l'internet et des médias. Sa stratégie s'articule désormais sur le "cross-media", à savoir l'accès à une information, de plus en plus personnalisée ou thématique et déclinée selon le canal de son choix (web, GSM, télévision numérique, e-mail). Le meilleur exemple en est 11, la fameuse "chaîne foot" de Belgacom : outre l'accès aux matches en direct via la télévision numérique, on trouve désormais www.11online.be, le site web sur lequel les abonnés ADSL de Belgacom (mais pas uniquement) peuvent accéder à des contenus 'exclusifs', de plus en plus axés sur la vidéo (WebTV). Skynet est par ailleurs en discussion avec Vodafone Live pour fournir des séquences sur GSM.Contenu en fonction de l'adresse IPMais il n'y a pas que le foot. Skynet prépare une foule de nouvelles initiatives "médias" pour les prochaines semaines : le portail d'actualités Skynet.be va être repensé, en accordant davantage de place à l'image et à la vidéo, en partenariat avec l'agence Belga. Skynet creuse l'idée de fournir du contenu localisé en fonction de l'adresse IP du surfeur (moyennant son consentement).Skynet n'échappe pas non plus à la mode du "blogging". Le portail peut miser sur la synergie avec Skynetblogs, qui depuis son lancement en avril 2003 a déjà vu la création de plus de 100.000 blogs (dont environ 34.000 ont été mis à jour au cours des trois derniers mois).Skynet s'est fixé comme objectif de devenir d'ici deux ans le leader des fournisseurs d'informations en ligne, à l'instar de Yahoo!News aux Etats-Unis. Face aux journalistes, l'entreprise rechigne à se comparer à un véritable organe de presse. " En interne, nous n'avons pas des journalistes mais des "content-jokeys", qui à l'instar d'un disc-jokey, mixent les contenus," explique Bart Becks.Sur le terrain des contenus thématiques ou événementiels, Skynet compte capitaliser sur le succès, selon elle, d'initiatives comme CarTV (lancée à l'occasion du salon de l'auto) ou CookingTV (en partenariat avec GB). 300.000 vidéos de recettes de cuisine y auraient été téléchargées depuis janvier 2006. Dans le même ordre d'idée, Skynet prépare le lancement en octobre de Wine Academy TV, en collaboration avec Delhaize cette fois.Machine marketingTous ces contenus permettent d'alimenter la formidable machine marketing qu'est en train de devenir Skynet (qui est également une régie publicitaire). A cet égard, n'oublions pas que Skynet a intégré ces derniers mois la société Extenseo, spécialisée dans le référencement web (search engine marketing), et est devenue le distributeur exclusif en Belgique de la technologie SMS2Mail, brevetée par la société bruxelloise AllisBlue. Pour rappel, cette technologie permet, à la vue d'une affiche publicitaire ou d'un spot TV par exemple, de "commander" par SMS (vers un short code) un document (bande-annonce, réglement d'un concours, etc) qui est ensuite délivré dans votre boite e-mail. "Cross-media" on vous disait ...

Nos partenaires