Six Belges sur dix insouciants en ligne

09/05/12 à 13:11 - Mise à jour à 13:11

Source: Datanews

Six Belges sur dix ne se font aucun souci quant à la protection contre les virus.

Six Belges sur dix insouciants en ligne

Six Belges sur dix ne se font aucun souci quant à la sécurisation de leur ordinateur ou à la protection contre les virus, selon le tout récent Unisys Security Index. Tous les semestres, Unisys sonde des milliers de consommateurs dans le monde pour connaître leur comportement dans le domaine de la sécurité, et formule sur cette base un index de sécurité. Pour la Belgique, le topo n'est guère réjouissant avec 6 Belges sur 10 qui ne se préoccupent pas du tout de la protection de leur ordinateur.

Quelque 18 pour cent ne prennent pas non plus en considération la sécurité lorsqu'ils font du shopping en ligne ou de l'internet banking.

Selon 67 pour cent d'entre eux, la protection en ligne est l'affaire des banques ou des autorités. La situation ne s'est donc guère améliorée par rapport à l'attitude du Belge en matière de sécurité en ligne, l'année dernière.

Cette nonchalance semble également être de mise sur le lieu de travail, car aujourd'hui encore, 14 pour cent des répondants déclarent confier leur mot de passe à des collègues.

Selon Marc Lambotte, v-p et country manager Belux & Nordics chez Unisys, cela révèle une habitude solidement ancrée chez les Belges de déléguer la responsabilité de la sécurité à des tiers: cela va du maintien de l'ordre public aux réseaux de sécurité en matière de chômage et de maladie.

Mais affirme Lambotte, "l'utilisation d'ordinateurs et de l'internet, cela s'apparente davantage à la conduite automobile. Si vous ne collaborez pas vous-même activement à votre sécurité, cela peut déraper très vite, et les conséquences peuvent alors être particulièrement dommageables."

Au B-CENTRE (le centre belge contre le cyber-crime), le prof. Jos Dumortier affirme que le manque d'implication personnelle est assurément due à une carence d'informations sur les victimes individuelles:

"Les communiqués de presse concernent généralement de volumineuses fuites de données ou des piratages de sites web de grandes organisations. Je m'attends cependant à ce que la préoccupation de la sécurité des données augmente à l'avenir chez les utilisateurs finaux, dès que davantage de rapports sortiront sur des cas concrets de victimes individuelles." Comme point positif, il cite par ailleurs qu'il y a quand même "quatre Belges qui se font du souci en la matière".

Les utilisateurs doivent toujours suivre un double trajet dans le domaine de la sécurité:
- Sans cesse actualiser la protection de l'équipement ICT (desktops, notebooks, smartphones,...), - Faire preuve de retenue pour ce qui est de l'information que l'on rend soi-même publique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires