Silent Circle surprend avec un écosystème autour du BlackPhone ultrasécurisé

02/03/15 à 14:16 - Mise à jour à 14:16

Source: Datanews

Silent Circle, l'entreprise suisse qui avait introduit l'an dernier le BlackPhone anti-mise sur écoute, présente lors du Mobile World Congress deux nouveaux appareils et toute une série de nouvelles applis et de nouveaux services. Le message est clair: les entreprises qui veulent communiquer de manière sûre, peuvent, l'esprit serein, échanger leur BlackBerry contre un BlackPhone.

Silent Circle surprend avec un écosystème autour du BlackPhone ultrasécurisé

Silent circle © .

Silent Circle recourt à une technique de cryptage spéciale et à son propre réseau virtuel par-dessus le réseau des entreprises et des opérateurs pour pouvoir sécuriser au maximum les communications téléphoniques, SMS et autres messages et les protéger contre la mise sur écoute.

L'entreprise a aussi créé sa propre version d'Android ('PrivateOS') pour des appareils tels le BlackPhone 2 et la tablette Blackphone+ présentés ce lundi, avec lesquels il est possible de continuer d'utiliser comme avant les applis traditionnelles, mais sans que ces programmes ne transfèrent des informations confidentielles à des tiers.

A entendre l'entreprise, le BlackPhone 1 lancé l'an dernier a été si bien accueilli par les entreprises (depuis juin, Silent Circle a enregistré un chiffre d'affaires de 750 millions de dollars avec ses 'téléphones sécurisés') que de nouveaux produits et dérivés s'imposaient.

Les Suisses sortiront ainsi d'abord d'ici quelques mois le BlackPhone 2, un appareil nettement plus puissant que son prédécesseur. Le nouveau venu associe un processeur octa-coeur 64 bits à 3 Go de mémoire interne, à un écran Gorilla Glass de 5,5 pouces et à une batterie de 3.060mAh. "Notre appareil sera 'sexy and safe'", se plait à déclarer le CEO de Silent Circle, Bill Conner.

Et Silent Circule de présenter dans la foulée aussi la BlackPhone+, une tablette à écran de 7 pouces et processeur Qualcomm. "Il s'agit de la première tablette sûre au monde", ajoute Conner. "Elle est spécialement conçue pour effectuer les tâches pour lesquelles il faudrait normalement un ordinateur portable."

La semaine dernière encore, Silent Circle annonçait avoir racheté son partenaire hardware espagnol Geekphone, ce qui fait que l'entreprise a désormais la mainmise sur le software et le hardware.

'Enterprise privacy ecosystem'

Le fait que l'entreprise suisse caresse d'énormes ambitions et entend se concentrer pleinement sur le marché des entreprises, est ressorti de l'authentique écosystème de produits et services qu'elle tient sur les fonts baptismaux à Barcelone.

Rayon produit, l'on retiendra surtout le nouveau software de cryptage de la voix et des chats vidéos et de sécurisation des SMS, et évidemment 'Silent Meeting', un outil de communication permettant la mise en oeuvre de conference calls sécurisés. Par ailleurs, toutes ces applications pourront être également installées sur d'autres appareils Android et iOS car Silent Circle ne se limite pas à son propre matériel.

La semaine prochaine, PrivateOS 1.1 sera déployé pour le BlackPhone 1. Un grand changement saute du reste aux yeux avec l'environnement 'spaces' virtualisé, permettant de créer véritablement plusieurs environnements téléphoniques virtualisés et distincts sur un seul et même appareil. Cela a pour but de simplifier pour le responsable IT la gestion de l'environnement de travail sur les mobiles.

Enfin, Silent Circle présente encore quelques nouveaux services, tels le 'Silent Store', un magasin d'applis se focalisant sur la confidentialité, où l'on trouvera des applis de développeurs de la communauté qui est en train de se former autour de la firme suisse, ainsi que 'Silent Manager', un outil MDM basé web grâce auquel les entreprises pourront gérer les logiciels sur les appareils de leurs employés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires