Siemens supprime 4.200 emplois sur 35.000 dans ses services informatiques

18/03/10 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

Le conglomérat allemand Siemens a annoncé jeudi la suppression de 4.200 emplois dans le monde d'ici fin 2011 au sein de sa branche de services informatiques (SIS) qui en compte 35.000, et près de la moitié de ces postes seront supprimés en Allemagne.

Siemens supprime 4.200 emplois sur 35.000 dans ses services informatiques

Le conglomérat allemand Siemens a annoncé jeudi la suppression de 4.200 emplois dans le monde d'ici fin 2011 au sein de sa branche de services informatiques (SIS) qui en compte 35.000, et près de la moitié de ces postes seront supprimés en Allemagne.

Les sites de Munich, Nuremberg-Erlangen et Paderborn seront en particulier touchés, a indiqué Siemens dans un communiqué, alors que 9.700 des 35.000 salariés de SIS travaillent en Allemagne.

Au niveau légal, la branche doit être scindée au 1er octobre pour "créer toutes les conditions à une société opérant de manière autonome et permettre de nouvelles options pour renforcer l'activité" de SIS, indique le communiqué.

En clair, le groupe, qui avait déjà annoncé en décembre l'externalisation le 1er juillet 2010 de ses activités de services informatiques et évoqué "la possibilité d'une mise en Bourse", n'exclut pas une vente pure et simple de la branche.

SIS va être restructurée, son organisation "sensiblement simplifiée", et plus de 500 millions d'euros vont y être investis jusqu'en 2012, a indiqué Siemens. "Nous voulons donner à SIS des fondations solides à long terme", a justifié Christian Oecking, responsable de la branche par intérim.

Le chiffre d'affaires des activités de services informatiques de Siemens baisse depuis plusieurs années.

Le groupe Siemens a déjà dépensé 500 millions d'euros pour se restructurer et supprimé quelque 23.000 emplois pour arriver fin 2009 à un total de 405.000 dans le monde.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires