Siemens se choisit un CEO étranger à l'entreprise

21/05/07 à 00:00 - Mise à jour à 20/05/07 à 23:59

Source: Datanews

A partir du 1er juillet, Klaus Kleinfeld sera remplacé par Peter Löscher issu de l'entreprise pharmaceutique Merck: quelqu'un donc qui est complètement étranger à l'affaire de corruption qui secoue la société.

Le nom du nouveau CEO de Siemens est une surprise. Il s'agit de Peter Löscher (49 ans), actuellement responsable de la division Human Health du groupe pharmaceutique américain Merck. Il a été nommé lors d'une assemblée spéciale du conseil d'administration de Siemens. Sur les 160 années d'histoire de Siemens, Löscher est le premier CIO à ne pas être ou avoir été actif au sein de l'entreprise.D'après les rumeurs, Siemens aurait accordé la préférence à un candidat non concerné par l'enquête en cours sur la corruption de responsables étrangers afin de décrocher des contrats. L'actuel CEO, Klaus Kleinfeld, s'en va suite à cette affaire de corruption, non pas qu'il soit lui-même suspect, mais bien parce qu'il n'a pas reçu le soutien de l'ensemble du conseil d'administration.

Nos partenaires