Siemens cède sa division Automotive pour 11,4 milliards EUR

26/07/07 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Le géant technologique Siemens mène depuis un certain temps déjà une cure d'amaigrissement. Une cure qui touche désormais aussi l'importante division spécialisée dans la fourniture de technologies au secteur automobile. En effet, Siemens VDO Automotive AG a été revendue à Continental pour plus de 11 milliards EUR.

Le géant technologique Siemens mène depuis un certain temps déjà une cure d'amaigrissement. Une cure qui touche désormais aussi l'importante division spécialisée dans la fourniture de technologies au secteur automobile. En effet, Siemens VDO Automotive AG a été revendue à Continental pour plus de 11 milliards EUR.

Dans le cadre de son programme 'Fitfor 2010', le géant technologique allemand Siemens a décidé de se recentrer sur 3 grands secteurs, à savoir 'Energy & Environmental Care' (technologie environnementale), 'Automation and Control/Industrial and Public Infrastructures' (l'ICT au sens large) et 'Healthcare' (technologie pour les soins de santé). Dans ce contexte, le département qui fournit des systèmes électroniques et électromécaniques à l'industrie automobile, Siemens VDO Automotive AG (ou SV), ne faisait plus partie des priorités et a donc été cédée.

Continental versera 11,4 milliard EUR pour cette division de Siemens. Du coup, elle prend une toute autre dimension dans la mesure où SV réalisait un chiffre d'affaires de l'ordre de 10 milliards EUR pour un effectif de 53.000 collaborateurs répartis sur 130 sièges dans le monde. De son côté, Continental emploie 87.000 personnes pour un chiffre d'affaires de 14,9 milliards EUR. L'opération doit certes encore être approuvée par les autorités de contrôle de la concurrence.

Nos partenaires