Siemens accueille Astrid

27/06/06 à 00:00 - Mise à jour à 26/06/06 à 23:59

Source: Datanews

Siemens décroche un contrat juteux pour la gestion et le contrôle du service center d'Astrid, le réseau numérique sans fil pour les services d'assistance et de sécurité. C'est la première fois dans ce segment que Siemens ne fournit que des services et pas de l'équipement.

L'Astrid Service Center se charge entre autres du suivi des contrats et des abonnements des quelque 20.000 utilisateurs du réseau. Il s'occupe aussi du helpdesk technique. A présent et aux termes d'un contrat de quatre ans, tout cela est confié à Siemens. Le montant précis n'a pas été dévoilé, mais il s'agirait de 'plusieurs millions d'euros'. Astrid est l'acronyme du 'All-round Semi-cellular Trunking Radiocommunications network with Integrated Dispatching'. Ce réseau fournit des services sans fil aux organisations, comme les pompiers, la police fédérale, le service 100, la douane et la défense du territoire. A cette fin, il exploite la technologie numérique Tetra. Siemens brigua d'ailleurs en son temps aussi ce contrat, mais dut baisser pavillon devant le groupe constitué de Telindus, Nokia et Kreutler. Ironie du sort, Belgacom était alors aussi de la partie et, conjointement avec Matra (aujourd'hui EADS) et CSC, avait proposé la technologie Tetrapol. Or l'an dernier, Nokia a vendu son département Tetra à... EADS, tandis que Belgacom, comme on le sait, a entre-temps repris Telindus. De ce fait, tout un chacun a obtenu une part du gâteau Astrid.

Nos partenaires