Shell attribue plus de 2,5 milliards d'euros sous forme de contrats de sous-traitance IT

01/04/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

T-Systems (la division des services IT de Deutsche Telekom), le fournisseur de services IT EDS et le géant télécom ET&T décrochent en tout plus de 2,5 milliards d'euros grâce à 3 contrats de sous-traitance IT distincts conclus avec le géant pétrolier néerlandais Royal Dutch Shell.

T-Systems (la division des services IT de Deutsche Telekom), le fournisseur de services IT EDS et le géant télécom ET&T décrochent en tout plus de 2,5 milliards d'euros grâce à 3 contrats de sous-traitance IT distincts conclus avec le géant pétrolier néerlandais Royal Dutch Shell.

L'accord conclu avec T-Systems prévoit l'externalisation des services d'hébergement et de stockage pendant 5 ans. Il s'agit entre autres de l'hébergement d'une grande partie de la gamme SAP de Shell. T-Systems reprendra dans ce but l'infrastructure et les informaticiens de 5 centres de données de Shell: 3 aux Pays-Bas, 1 aux Etats-Unis et 1 en Malaisie. Dans ce dernier pays, 900 personnes quitteront Shell pour T-Systems.

"Shell recherchait une solution flexible et novatrice. Nous considérons l'optimisation de son environnement IT complexe comptant plus de 7.400 serveurs dans plus de 100 pays comme un défi à relever", déclare Reinhard Clemens, CEO de T-Systems, dans un communiqué de presse.

Le milliard d'euros que vaut le contrat est une raison suffisante pour rencontrer la demande de Royal Dutch Shell de déménager à Houston le siège central américain de T-Systems. C'est la Malaisie qui deviendra le centre du service management. Quant au centre de données local, il servira de concentrateur opérationnel pour toute la région du sud-est asiatique. Aux Pays-Bas, c'est le centre de gestion des comptes de T-Systems situé à La Haye qui servira de base.

De son côté, EDS décroche un contrat de plus de 600 millions d'euros (1 milliard de dollars) sur 5 ans englobant tous les services IT axés sur les utilisateurs finaux. Il s'agit de la gestion desktop, du service desk, du service sur site, de la sauvegarde et de la reprise après sinistre, de la protection de l'information mobile et des services de messagerie pour 150.000 utilisateurs dans plus de 100 pays. EDS reprendra 1.500 collaborateurs de Shell. EDS collaborera intensivement avec les partenaires de Shell que sont Microsoft, SAP, Xerox, Sun et EMC. Tous les PC chez Shell tourneront sur Windows Vista.

AT&T, enfin, recevra 1 milliard d'euros (1,6 milliard de dollars) sur 5 ans pour la fourniture, la gestion et la maintenance de l'infrastructure de communication mondiale de Shell. Cela concerne les services WAN et LAN, la voix (entre autres la téléphonie IP), la sécurité et la mobilité. AT&T offrira dans ce but à Shell son propre réseau IP. Le géant télécom américain établira des connexions directes entre les 1.500 bureaux et filiales de Shell. En outre, il gérera plus de 600 contrats avec plus de 300 fournisseurs locaux (opérateurs, fournisseurs de services,...). 550 spécialistes des réseaux passeront de Shell à AT&T.

Nos partenaires