She Goes ICT: que sont devenues les ex-jeunes lauréates?

12/11/15 à 13:56 - Mise à jour à 13:55

Source: Datanews

En préambule au cinquième 'ICT Lady of the Year' et 'Young ICT Lady of the Year', refaisons connaissance, si vous le voulez bien, avec les jeunes lauréates des éditions précédentes. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Ellen Van den Berghe, qui vient de connaître une année aussi atypique que passionnante.

She Goes ICT: que sont devenues les ex-jeunes lauréates?

. © .

Au début de cette année, Ellen Van den Berghe, Digital Channels Manager à la Loterie Nationale, a été élue Young ICT Lady of the Year. Après avoir donné naissance à son enfant, elle a choisi sciemment de marquer une pause professionnelle de six mois, sans pour autant demeurer inactive.

Quel regard portez-vous sur votre titre de Young ICT Lady?

"J'ai une double impression en fait, puisqu'aussitôt après l'élection, j'ai fait un break. J'ai quand même eu droit à des interviews, notamment de Flair, et je suis régulièrement invitée à prendre la parole lors de conférences. J'ai même fait partie d'un jury pour plusieurs événements."

Joke Dehond et Ellen Van Den Berghe

Joke Dehond et Ellen Van Den Berghe © Thomas De Boever

"Mais ce break m'a aussi offert pas mal de temps pour réfléchir, ce qui s'est traduit par de nombreuses idées créatives. L'on apprend ainsi à remettre les choses en perspective. J'ai ainsi pris conscience que j'avais trouvé un très bon sponsor (mentor, ndlr). Voilà qui permet de nouer des contacts avec des gens et des événements que l'on ne rencontrerait autrement pas. J'ai appris aussi une autre manière de présenter les choses. Avec un tel sponsor, l'on peut aussi grimper les échelons. C'est un peu un copilote.

Neuf mois seulement se sont écoulés depuis votre élection. Comment votre carrière a-t-elle évolué entre-temps?

"Avant mon interruption, j'avais déjà signalé à la Loterie Nationale que le temps était venu pour moi de relever un nouveau défi, mais que je ne voulais pas nécessairement m'en aller. Je crois au développement de réseaux latéraux. La promotion et la carrière ne doivent pas toujours aller de pair avec un changement d'entreprise. Si vous assumez de temps à autre une autre fonction au sein de votre entreprise, vous vous épanouissez tout aussi bien."

Partager

La promotion et la carrière ne doivent pas toujours aller de pair avec un changement d'entreprise.

Pour Van den Berghe, cette période lui a aussi permis d'envisager le défi suivant: "Je redeviens business development & innovation manager. J'y réfléchis sur la Loterie de demain dans un nouvel environnement avec un type de consommateur différent. Sur une base novatrice, cela va sans dire: comment le mobile est-il en train de changer notre petit monde et comment y réagir? Cela peut aller du jeu mobile à l'automatisation du marketing en passant par le 'social gaming'. Les possibilités sont énormes. L'on va donc à présent élaborer une stratégie et créer des 'business cases'."

Entre-temps, j'ai suivi plusieurs formations en matière de 'leadership training' et de 'mobile'. Différentes idées me sont ainsi venues en vue de lancer un jour ma propre entreprise. Ce n'est pas encore pour tout de suite, mais comme vous le constatez, la créativité ne manque pas.

Quels conseils dispenseriez-vous aux jeunes femmes actives dans l'ICT?

"Cherchez un bon sponsor. Cela peut être tant un homme qu'une femme. Surtout pour votre propre développement et pour augmenter votre confiance en vous. Entretenez avec lui/elle un dialogue très ouvert pour savoir où vous diriger et comment il/elle voit votre avenir."

Dans le cas d'Ellen Van den Berghe, il s'agit du directeur marketing de son entreprise. "Mais il peut s'agir tout aussi bien d'un coach que vous apprenez à connaître par le bouche à oreille ou durant une formation. Pour autant que le courant passe bien entre vous. Ce qui n'est pas anodin non plus, c'est que la connectivité est omniprésente. Aussi bien chez le boulanger qu'à la porte de l'école. C'est parfois plus facile dans un environnement plus familier, mais tout aussi enrichissant. Les femmes combinent souvent les enfants avec leur carrière. Que faire quand un enfant tombe soudainement malade? Que faire quand tant votre entreprise que votre famille a subitement besoin de vous? Il est alors pratique d'en parler ouvertement et en confiance avec quelqu'un. Un bon sponsor est quelque peu plus âgé et est dès lors une source d'inspiration. C'est à vous de lui demander si vous pouvez lui téléphoner en cas de besoin. L'essentiel, c'est de ne pas forcer les choses.

Le 4 février prochain, Data News couronnera l'ICT Woman of the Year et la Young ICT Lady of the Year. Avez-vous moins de trente ans et êtes-vous active dans un environnement numérique? Inscrivez-vous dans ce cas à ShegoesICT.be!

En savoir plus sur:

Nos partenaires