She Goes ICT - Que sont devenues les ex-jeunes lauréates? (3ème partie)

24/11/15 à 14:10 - Mise à jour à 14:09

Source: Datanews

En préambule à l'élection de l'ICT Woman of the Year et de la cinquième Young ICT Lady of the Year, refaisons connaissance, si vous le voulez bien, avec les jeunes lauréates des éditions précédentes. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Wendy Vermoesen, qui l'avait emporté en 2014.

She Goes ICT - Que sont devenues les ex-jeunes lauréates? (3ème partie)

. © .

Il ne faut même pas demander comment va Wendy Vermoesen. En effet soit elle se trouve aux Etats-Unis, soit on la rencontre à des événements où elle prend souvent la parole.

Wendy Vermoesen et Pascale Van Damme

Wendy Vermoesen et Pascale Van Damme © .

Quel regard portez-vous sur l'année de votre titre de Young ICT Lady?

Ce fut une année très agréable. J'ai été invitée à maintes reprises à prendre la parole et ai ainsi pu tout spécialement mettre en évidence l'ICT auprès des jeunes et des femmes. Ce fut une très belle expérience. J'ai aussi reçu pas mal de coups de fil d'employeurs potentiels. C'est comme si le marché du travail s'ouvrait nettement plus à moi. Ce sont là les deux choses qui m'ont le plus étonnée cette année-là."

Partager

C'est comme si le marché du travail s'ouvrait nettement plus à moi.

Avant de devenir Young ICT Lady, Vermoesen était déjà activement occupée à promouvoir la technologie auprès des jeunes, notamment avec Coderdojo. "Je participais déjà régulièrement à des événements, mais cela n'a ensuite fait que croître. Les gens viennent m'écouter avec davantage d'attention, et je m'adresse aussi à un public à la foi quelque peu différent et plus large."

"En mars, j'ai été invitée par les Nations Unies à me rendre à New York pour prendre part à un panel sur les 'smart cities' (cités connectées) Bruxelles, Barcelone et Seoul. Je n'étais à l'époque certes plus Young ICT Lady, mais ce voyage en fut le résultat. Aujourd'hui, je suis encore et toujours impliquée dans tout ce qui concerne la 'smart city' à Bruxelles."

Comment votre carrière a-t-elle entre-temps évolué?

Wendy Vermoesen était lead developer chez Real Dolmen, un emploi qu'elle a quitté pour assumer ensuite une fonction chez Yambla, l'entreprise de son partenaire Yoeri Roels. Ce poste implique des navettes tous les deux mois entre Opwijk et San Francisco.

"Aujourd'hui, je suis Customer Success Manager, un emploi très diversifié. Je m'occupe encore et toujours de développement, mais ce que je fais surtout, c'est aider les clients itinérants et veiller à ce que l'implémentation de Yambla en clientèle soit et reste un succès. En outre, je gère la communauté de clients et partenaires."

"Il va de soi que j'aspire au meilleur scénario possible, afin de nous permettre de grandir avec Yambla aux Etats-Unis. Mais si tel n'était pas le cas, je pense que j'aurais suffisamment de chances de réussite en Belgique. En fait, décrocher un titre comme celui de Young ICT Lady vous donne davantage d'envie de prendre des risques. Cela m'aide même au niveau de ma demande de visa. Cela fait bien sur son CV: alors que quelqu'un d'autre doit mentionner diverses références, j'ai le sentiment que cela passe au second plan pour moi."

Partager

Les jeunes femmes doivent aller au bout de leur passion

Quels conseils prodigueriez-vous aux jeunes femmes actives dans l'ICT?

"Les jeunes femmes doivent aller au bout de leur passion. Elles doivent aussi rester elles-mêmes, même si elles se présentent devant un jury. J'étais moi-même très, très nerveuse lorsque cela m'est arrivé, mais j'ai réussi à me contenir et à parler de ma passion plutôt que de me focaliser sur ce que j'avais déjà réalisé ou sur ce que je voulais encore faire. Je m'investis à cent pour cent dans mon travail et dans mes choix, ce que je recommande aussi à tout jeune talent ICT. Tant sur le plan privé que professionnel, il faut s'investir à fond et poursuivre sa passion jusqu'au bout."

Le 4 février prochain, Data News couronnera l'ICT Woman of the Year et la Young ICT Lady of the Year. Avez-vous moins de trente ans et êtes-vous active dans un environnement numérique? Inscrivez-vous dans ce cas à ShegoesICT.be!

En savoir plus sur:

Nos partenaires