Sharp met la main sur la division PC de Toshiba

05/06/18 à 13:42 - Mise à jour à 13:42

Source: Datanews

Sharp, une filiale de Foxconn, rachète le département PC de Toshiba. Avec le support de Foxconn, elle espère rendre la marque de nouveau rentable.

Sharp met la main sur la division PC de Toshiba

Toshiba © .

Toshiba a fabriqué son premier ordinateur portable en 1985, mais la marque est en déclin depuis quelques années déjà, surtout sur le marché du PC. Cela fait en effet pas mal de temps que l'entreprise ne fait plus partie du top 5 mondial. Selon l'agence de presse Reuters, elle n'a vendu l'année dernière qu'1,4 million d'appareils. L'agence Bloomberg fait pour sa part observer que la division PC a essuyé ces trois dernières années une perte d'exploitation de 97 milliards de yens (755 millions d'euros). Durant cette période, Toshiba a fermé des usines et a renoncé à vendre des ordinateurs portables à la consommation à l'étranger.

Voilà qui explique en partie le faible montant payé par Sharp - 4 milliards de yens ou 31 millions d'euros - pour acquérir 80,1 pour cent de la division PC de Toshiba.

Le fait que Sharp rachète cette division, n'est pas une surprise en soi. Bien que cette firme technologique, japonaise elle aussi, ait elle-même renoncé à vendre des ordinateurs en 2010, elle appartient depuis deux ans à la chinoise Foxconn. Cette dernière est principalement connue pour fabriquer l'iPhone d'Apple, mais elle produit aussi du matériel pour divers acteurs en vue sur ce marché.

Depuis son rachat, Sharp peut s'appuyer sur le réseau et la capacité de production de Foxconn, et c'est probablement la raison pour laquelle, elle va tenter de redresser le département PC de Toshiba. De plus, le fait que Sharp, tout comme Toshiba, soit une firme japonaise, a influencé favorablement les autorités nippones de la concurrence, qui apprécient que les entreprises de leur pays demeurent japonaises.

Nos partenaires