Sexe et porno dépassés par business et e-commerce

11/09/06 à 00:00 - Mise à jour à 10/09/06 à 23:59

Source: Datanews

Le nombre de recherches de matière liée au sexe sur internet semble être en recul depuis les années nonante et faire place à des recherches d'informations en matière de business et d'e-commerce qui ont littéralement explosé. Voilà ce qui ressort des chiffres publiés par l'enquêtrice australienne Amanda Spinks.

Pour en arriver à ces conclusions, cette collaboratrice de la Queensland University of Technology a analysé quelque trente millions de commandes de recherche dans les champs notamment d'Altavista, Alltheweb, Ask et Excite. De ces données, il apparaît que des sujets comme les ventes et les achats via internet représentent 30 pour cent de toutes les commandes de recherche. Les termes liés à la pornographie ne couvrent plus que 3,8 pour cent de ces recherches contre 17 pour cent encore dans les années nonante.La raison de ce recul radical, Spinks la trouve dans l'énorme quantité de gens qui recherchent des informations en matière d'e-commerce, ainsi que dans la forte augmentation du nombre de sites web consacrés à ce thème. Elle suppose aussi que la hausse du pourcentage de surfeuses a provoqué une diminution de l'intérêt relatif pour le sexe. Autres sujets fréquents dans les fichiers log des moteurs de recherche: le genre humain, les voyages, les ordinateurs et l'internet, la santé, les formations et - finalement - les loisirs. Les utilisateurs à la base de ces données étaient surtout originaires d'Amérique et d'Europe.

Nos partenaires