"Seuls 5 des 10 principales entreprises de services IT européennes existeront encore en 2010"

10/05/06 à 00:00 - Mise à jour à 09/05/06 à 23:59

Source: Datanews

Voilà comment le cabinet d'analystes IDC illustre le mouvement de consolidation prévu dans le secteur des services IT. La croissance moyenne de 5 pour cent du marché européen des services IT jusqu'en 2010 ne suffira pas pour conserver le nombre d'acteurs actuels.

Cinq pour cent de croissance durant les cinq prochaines années sur le marché des services IT: la situation a déjà être pire puisque 2004 a été une année très médiocre et que 2005 a connu une reprise avec 4,6 pour cent de hausse. Les choses devraient donc s'améliorer au cours des années à venir, tout en se limitant aux environs de 5 pour cent, ce qui ne sera pas suffisant pour maintenir tous les acteurs en place."Nous allons assister à un mouvement de consolidation", déclare Mette Ahorlu, senior research analist chez IDC, "il y a encore des segments porteurs à croissance rapide, comme la gestion des applications et la téléphonie IP. Pour les grands fournisseurs de services, les rachats sont toutefois le principal moyen pour croître plus rapidement que la moyenne du marché." Les raisons en sont la forte concurrence en Europe et les sociétés 'offshore'. Les entreprises moins efficientes pourraient connaître des difficultés. "Je ne serais pas surpris s'il ne restait plus, d'ici cinq ans, que la moitié du top 10 des entreprises européennes", ajoute encore Ahorlu.Les entreprises qui survivront à la tendance à la consolidation, seront cependant promises à un bel avenir. Même si, selon IDC, les économies sont encore et toujours essentielles pour les entreprises, elles entendent y arriver aussi en renforçant l'efficacité de leurs processus de métier. Cela devrait laisser de la marge pour des investissements dans des projets IT et ce, dans une perspective clairement business. Même s'il faudra aussi en convaincre les clients...

Nos partenaires