SEPA: la Belgique en tête

08/10/12 à 10:28 - Mise à jour à 10:28

Source: Datanews

La date butoir du 1er février 2014 se rapproche à grands pas ...

SEPA: la Belgique en tête

La date butoir du 1er février 2014 se rapproche à grands pas pour les organisations, obligées de s'aligner sur SEPA (Single Euro Payments Area) qui prévoit un marché européen unique pour les virements et domiciliations. Et notre pays apparaît comme le bon élève de la classe, même si les PME doivent encore dans leur grande majorité entamer leur migration.

Ainsi, le dernier rapport d'avancement SEPA de la Banque Nationale de Belgique (de mi-septembre dernier) indique que 59% de l'ensemble des virements belges sont désormais effectués au format européen, contre 30% pour la moyenne européenne. Ce sont surtout les pouvoirs publics fédéraux et les grands émetteurs de facteurs qui ont effectué leur migration, contre 42% pour les PME.

En ce qui concerne la domiciliation européenne (un nouvel instrument de paiement qui permet d'encaisser automatiquement des factures sur une base transfrontalière), dont le lancement a été plus lent), la part de marché n'atteint que 12 à 15%. A fin juillet 2012, 49 entreprises belges avaient entamé la migration SEPA et 11 entreprises l'avaient terminée, sur un total de plus de 13.700 créanciers qui utilisent la domiciliation et gèrent 31 millions de mandats. Mais la BNB rassure: si le planning est respecté, on atteindra 35% des domiciliations européennes à fin 2012. "La Belgique est de loin le meilleur élève européen", note encore la BNB.

Lire également notre article dans Data News.

En savoir plus sur:

Nos partenaires