Selon les Etats-Unis, des pirates russes ont été à la base d'une info factice qui engendra la crise du Qatar

07/06/17 à 13:33 - Mise à jour à 13:34

Une fausse information propagée suite à un piratage de l'agence de presse qatari fut l'élément déclencheur de la nouvelle crise au Moyen-Orient. Les services de renseignements américains suspectent à présent que ce sont des hackers russes qui ont lancé l'attaque. Voilà ce qu'annonce CNN sur base des dires de fonctionnaires d'état voulant garder l'anonymat.

Selon les Etats-Unis, des pirates russes ont été à la base d'une info factice qui engendra la crise du Qatar

Trump avec Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, l'émir du Qatar © REUTERS

Il y a deux semaines, l'agence de presse officielle du Qatar annonçait avoir été piratée. Cela déboucha sur la diffusion d'une info factice imputée à l'émir du Qatar. Celui-ci y évoquait la relation du Qatar avec le président américain Donald Trump, ainsi que des problèmes politiques très sensibles avec des pays tels l'Iran et Israël.

C'est ainsi qu'il qualifia l'Iran de puissance qui "ne peut être négligée". L'émir aurait aussi déclaré qu'"il n'y a aucune raison justifiant l'hostilité arabe envers l'Iran". Même si l'agence de presse annonça rapidement qu'il s'agissait de désinformation, il n'empêche que le faux communiqué fut très mal accueilli par les ennemis sunnites de l'Iran.

L'Arabie Saoudite, Bahrein, l'Egypte, les Emirats Arabes Unis et le Yémen décidèrent alors de rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar. Les frontières furent fermées, les vols supprimés, et la chaîne TV qatari Al-Jazeera fut bloquée.

A présent, le FBI et les services de renseignements américains estiment que cette info factice, qui fut précisément à l'origine de la crise actuelle, était l'oeuvre de pirates russes. Fin mai, des spécialistes du FBI se sont rendus au Qatar pour examiner la soi-disant cyber-attaque lancée contre l'agence de presse. Le ministre qatari des affaires étrangères a ensuite déclaré à CNN que le FBI avait confirmé le piratage.

Des fonctionnaires d'état américains anonymes ont en outre expliqué que le piratage provenait de Russie - même s'il est encore confus de savoir si c'est le gouvernement russe ou une organisation criminelle qui se trouve à l'initiative du piratage. Les fonctionnaires soupçonnent cependant que la Russie a comme objectif de créer une scission entre deux alliés importants des Etats-Unis: le Qatar et l'Arabie Saoudite.

En savoir plus sur:

Nos partenaires