Selinko lève 1 million d'euros

23/04/14 à 09:17 - Mise à jour à 09:16

Source: Datanews

Selinko se dote de moyens supplémentaires pour faire connaître internationalement sa solution d'authentification par puce NFC. Cette solution innovante vise à lutter contre la contrefaçon dans les secteurs des vins et spiritueux et de la maroquinerie de luxe.

Selinko lève 1 million d'euros

Selinko se dote de moyens supplémentaires pour faire connaître internationalement sa solution d'authentification par puce NFC. Cette solution innovante vise à lutter contre la contrefaçon dans les secteurs des vins et spiritueux et de la maroquinerie de luxe.

Des investisseurs privés, de diverses nationalités mais qui préfèrent garder l'anonymat, ont injecté un million d'euros dans la start-up fondée par Patrick Eischen (ex-CIO d'IBA et de Dimension Data) en septembre 2012. L'entreprise basée à l'AxisParc de Mont-Saint-Guibert avait déjà levé 400.000 euros il y a un an.

"Ces nouveaux moyens vont nous aider à renforcer notre présence commerciale, essentiellement dans les régions viticoles françaises et aux Etats-Unis, dans la Napa Valley. Nous allons doubler notre équipe commerciale d'ici l'été," explique la porte-parole Gwennaëlle Festraets. Selinko emploie désormais une quinzaine de personnes.

L'ouverture d'antennes commerciales à Bordeaux et à Cognac est à l'étude. Car le secteur de prédilection de l'entreprise et de ses solutions anti-contrefaçon reste le vin (devant la maroquinerie). C'est dans ce secteur que la start-up s'est fait connaître en décrochant l'année dernière une première référence prestigieuse avec le domaine bordelais Le Pin, étiqueté "vin le plus cher au monde".

Entretemps, le domaine Buccella dans la Napa Valley a rejoint la liste des clients, ainsi que le producteur de cognac haut de gamme Zelia (1.500 euros la bouteille). La solution de traçage de Selinko, basée sur une puce NFC intégrée à la bouteille et identifiable par un smartphone Android, ne serait toutefois pas réservée à de l'hyperluxe.

"Notre marché débute à partir de 50 euros la bouteille, notre coeur de cible étant les flacons de minimum 100 euros," précise Gwennaëlle Festraets.

Selinko annonce dans les prochaines semaines le lancement d'un nouveau produit "qui va faire de Selinko une solution de protection incontournable dans le secteur des vins et spiritueux."

Des discussions avec de grands noms emblématiques vont bon train, Selinko ne cachant pas que les cycles de vente sont longs, quasiment un an, dans ce secteur très traditionnel.

Au niveau technologique, Selinko mise pour l'instant exclusivement sur la plate-forme Android, étant donné que l'essentiel des clients (fortunés) souhaitant authentifier leur grand cru sont ... Chinois, marché où Android règne en maître.

"Mais nous sommes attentifs aussi à ce qui se fait du côté de l'iPhone, en espérant que l'iPhone 6 intégrera bien une fonction NFC," fait remarquer la porte-parole. Plusieurs rumeurs sur le web laissent entendre que ce sera le cas.

En savoir plus sur:

Nos partenaires