Second Life se dote d'un nouveau CEO

24/12/10 à 10:32 - Mise à jour à 10:32

Source: Datanews

Toujours à la recherche d'un "second souffle", la société se tourne vers un spécialiste des jeux.

Second Life se dote d'un nouveau CEO

Toujours à la recherche d'un "second souffle", la société se tourne vers un spécialiste des jeux.

Linden Lab, la société à l'origine du monde virtuel SecondLife, vient de se choisir un nouveau CEO en la personne de Rod Humble, jusqu'ici à la tête de la division EA Play d'Electronic Arts. Rob Humble clôt ainsi un long chapitre de sa carrière professionnelle puisqu'il sera resté 20 ans chez le concepteur de jeux électroniques après avoir été le vice-président Développement produits de Sony Online Entertainment.

Linden Lab attend de lui qu'il apporte à SecondLife son expérience en matière de "création et développement d'environnements ludiques amusants, intuitifs et immersifs" et donne un nouvel élan à la société. Chose pour le moins nécessaire au vu de ses difficultés récentes. Peu avant l'été, elle annonçait son intention de réduire ses effectifs d'une centaine de personnes (30% du personnel), reconnaissant "avoir beaucoup investi en matière de personnel au cours des deux dernières années". Une restructuration était alors jugée nécessaire, de même que des "décisions drastiques", en vue de "proposer aux Résidents [de SecondLife] le type de produits et d'expérience auxquels ils estiment avoir droit": "we've come to a place where it's important that we reorganize our teams and find a renewed level of discipline and momentum as we move forward".

Dans le courant de l'année, Linden Lab a lancé une version Entreprise de SecondLife dans une optique de lieu de rencontre sur le Web. Avec comme argument, la crise et les contraintes financières qu'elle fait peser sur les budgets déplacements et voyages d'affaires.

En moyenne, SecondLife a attiré 485.000 participants par mois au cours de l'année écoulée (ce qui est le signe d'une baisse sensible). La société dit néanmoins maintenir, à quelques pour-cents près, ses niveaux de 2009. Comparant ses 3èmes trimestres 2009 et 2010, elle affirme que le "monde" SecondLife serait en légère extension (+7,2%, 2.080 km2), le nombre d'heures de visite en recul (11%), essentiellement du côté des gros utilisateurs (plus de 300 heures par mois) et le volume d'échanges de marchandises virtuelles en hausse (115%).

En savoir plus sur:

Nos partenaires