Seagate s'empare de la division 'disques durs' de Samsung

20/04/11 à 11:30 - Mise à jour à 11:30

Source: Datanews

Après le rachat d'Hitachi GST par Western Digital, deux autres acteurs unissent également leurs destinées sur le marché des disques durs. Seagate débourse en effet 1,38 milliard de dollars pour acquérir la division des disques durs de Samsung.

Seagate s'empare de la division 'disques durs' de Samsung

Après le rachat d'Hitachi GST par Western Digital, deux autres acteurs unissent également leurs destinées sur le marché des disques durs. Seagate débourse en effet 1,38 milliard de dollars pour acquérir la division des disques durs de Samsung.

Seagate paiera ce montant en partie en actions (d'une valeur de 687,5 millions de dollars) et en partie au comptant. Les deux entreprises ont aussi conclu un partenariat relatif à la livraison mutuelle d'équipement de stockage. Samsung fournira à Seagate la mémoire flash NAND pour les appareils de stockage qu'elle fabrique, alors que Seagate livrera à Samsung des disques durs pour les PC et notebooks.

Samsung voulait de toute façon déjà se débarrasser de sa division de disques durs, afin de pouvoir se concentrer sur de nouveaux domaines de croissance. Pour Seagate, c'était un don du ciel, du fait que son concurrent Western Digital venait de se payer un véritable bond en avant en termes de parts de marché. Début mars, Western Digital avait en effet repris Hitachi Global Storage Technologies pour 4,3 milliards de dollars.

Après cette manoeuvre de rattrapage, Western Digital reste encore et toujours le numéro un du marché avec grosso modo 45 pour cent. Viennent ensuite Seagate avec 40 pour cent environ, puis Toshiba qui suit à distance avec un peu plus de 10 pour cent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires