Seagate rompt son contrat avec son principal distributeur

08/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 07/11/06 à 23:59

Source: Datanews

Le fabricant de disques durs Seagate renonce à sa collabiration avec son principal distributeur, eSys. La raison en est le refus d'un audit demandé par Seagate chez eSys. Le distributeur se défend.

C'en est fini de la distribution d'eSys pour Seagate. Le producteur de disques durs voulait réaliser un audit de la division des ventes d'eSys parce qu'il soupçonnait des irrégularités dans les programmes 'incentive'. eSys a refusé à plusieurs reprises, ce qui a amené Seagate a dénoncé le contrat conclu avec eSys.eSys affirme de son côté que les soupçons d'irrégularités dans sa division des ventes n'ont aucun fondement. "La nature même de l'audit ne passerait pas inaperçue auprès de nos partenaires à l'échelle mondiale", telle est la justification du refus d'eSys. Et d'insister dans son communiqué sur la confidentialité des données de ses clients et vendeurs. Le distributeur doit encore 50 millions de dollars de factures impayées à Seagate. Avant les frictions, ce montant s'élevait encore à plus du double.Durant le troisième trimestre, eSys a réalisé un chiffre d'affaires de 168 millions de dollars en produits Seagate. Seagate annonce par conséquent déjà qu'elle n'atteindra probablement pas ses objectifs financiers prévus.

Nos partenaires