SBS: méga-contrat aux Finances

24/02/06 à 00:00 - Mise à jour à 23/02/06 à 23:59

Source: Datanews

Siemens Business Services (SBS) a décroché le méga-contrat d'implémentation d'un 'datawarehouse' au SPF Finances. Montant: 12 millions EUR (HTVA) sur 2 ans.

Attribué fin décembre dernier, ce contrat porte sur l'installation d'un entrepôt de données scindé en deux sous-projets: les données sur les personnes et les données sur les marchandises. Ce contrat sur 2 ans englobera par la suite (dans le cadre d'autres appels d'offres) les volets entreprises, recouvrement, gestion patrimoniale, etc.Quatre candidats étaient en lice: SBS (pour le 'global program management' et l'interface avec le SPF Finances, tandis que NRB et Bull seront sous-traitants), EDS, Fujitsu Consulting et Belgacom (dans un consortium avec Steria, Unisys et CSC). Contraintes principales: le DWH devait être compatible avec les standards internes du SPF Finances, plus spécifiquement le projet Atlas qui s'articule autour du système d'exploitation Solaris, des 'mainframes' Fujitsu Siemens et la base de données DB2; et il devait prévoir une plate-forme dédié pour le 'reporting'. "Cela explique que plusieurs grands noms ne figuraient pas sur la 'short list'", précise Louis Collet, directeur ICT du SPF Finances.La solution de SBS retenue est bâtie sur l'offre Microsoft SQL Server pour la partie OLAP (en liaison avec Office installé sur les 30.000 postes de travail du SPF Finances), tandis que l'outil Clementine de SPSS sera utilisé pour le 'data mining'. "Grâce à cet outil performant, nous devenons désormais un ministère moderne", se réjouit encore Louis Collet qui souligne la qualité des offres introduites. "Nous avons choisi le meilleur des meilleurs", confiant que les différences entre les offres étaient assez réduites, compte tenu des contraintes imposées.Pour sa part, Alexander Dewulf, CEO de SBS Belux, affirme que son offre était "la meilleure sur tous les plans, notamment technique" et qu'elle générera un chiffre d'affaires de 9 millions EUR pour SBS. "Notre compétence en antifraude notamment nous permet d'établir un pôle de compétence que nous entendons proposer aux autres pays du groupe", insistant encore sur l'importance du secteur public pour la 'new SBS'.

Nos partenaires