SAPPHIRE 2006 : "comme à la fin des années 90"

31/05/06 à 00:00 - Mise à jour à 30/05/06 à 23:59

Source: Datanews

En marge de la conférence utilisateurs Sapphire à Paris, le management Belux de SAP a comparé la reprise du marché ces derniers trimestres à la situation à la fin des années 90. Avec la pénurie de consultants qui va avec ...

SAP Belux a connu l'année dernière une croissance de ses ventes de licences de 17%, ce qui en fait l'un des meilleurs élèves de l'éditeur allemand en Europe. Hakan Yuksel, le directeur de SAP Belux, parle d'un nouvel élan comparable avec la situation à la fin des années 90. "70% des entreprises du Bel20 sont des clients de SAP. Ils sont pratiquement tous occupés avec des nouveaux projets." A en croire le management belge de SAP, les projets de type CRM notamment ont la cote ces derniers mois. A la différence d'il y a une petite dizaine d'années, la croissance vient moins de grands projets technologiques d'infrastructure que de projets plus délimités, orientés vers de nouveaux processus business, et motivés par un "business case".Déçus d'Oracle ?Espérant profiter des inquiétudes suscitées par la consolidation Oracle-PeopleSoft-JD Edwards, SAP avait lancé un programme "Safe Passage" destinés aux clients déçus d'Oracle. Au niveau mondial, environ 150 entreprises se sont converties à SAP. En Belgique, SAP n'a enregistré aucune conversion à 100%. "Il s'agit d'une migration très difficile et qui puisse solidement se justifier d'un point de vue économique," observe Hakan Yuksel. Par contre, SAP affirme avoir enregistré quelques conversions partielles, typiquement pour des modules HR ou CRM.PénurieLa bonne forme de SAP en Belgique pose à nouveau la question de la pénurie de consultants spécialisés. "Nous sommes occupés à mener une réflexion sur la manière d'attirer davantage de consultants SAP en Belgique," a laissé entendre Yuksel. Le manque de ressources est particulièrement frappant sur le segment des PME. SAP clame que le moment est réellement venu de pousser Business One, son ERP "light" destiné aux PME de moins de 20 millions d'euros de chiffre d'affaires. Mais pour ce faire, elle dépend de la force de frappe de son réseau de partenaires. SAP Belgique compte une dizaine de partenaires Business One, dont seulement cinq sont réellement actifs, faute de compétences. Ces partenaires desservent une bonne centaine de clients Business One. "Nous avons besoin de talents. C'est un défi pour nous, particulièrement sur le terrain des PME où il faut des gens de proximité. Nous devons encore faire d'énormes efforts d'éducation," concède Hakan Yuksel.En matière de formation, la Erasmushogeschool de Bruxelles vient précisément d'annoncer [un nouveau programme de spécialisation] visant à réduire la pénurie d'experts SAP.

Nos partenaires