SAP se défendra "bec et ongles" contre Oracle

26/03/07 à 00:00 - Mise à jour à 25/03/07 à 23:59

Source: Datanews

Il était utopique de penser que SAP céderait facilement devant son rival Oracle.

Après l'accusation portée par Oracle, vendredi dernier, SAP avait d'abord déclaré vouloir l'examiner dans le calme. Oracle y prétendait que SAP s'était rendue coupable d'espionnage industriel via sa filiale TomorrowNow. SAP n'a finalement pas mis beaucoup de temps à réagir.Sa réaction vis-à-vis de la presse et d'Oracle a été aussi brève que vigoureuse: "Pour ses clients, futurs clients, investisseurs, collaborateurs et partenaires, SAP souhaite simplement dire qu'elle se défendra bec et ongles contre les reproches formulés par Oracle dans son accusation. En attendant, SAP continuera de se concentrer sur la fourniture de produits et services, y compris ceux de TomorrowNow, qui contribuent au succès de nos clients."

Nos partenaires