SAP invite son CEO à rester en poste une année encore

11/01/07 à 00:00 - Mise à jour à 10/01/07 à 23:59

Source: Datanews

Henning Kagermann, actuel CEO de SAP, sera invité, au mois de février, de prolonger son contrat d'un an. Le contrat de Kagermann expirera fin 2007, mais aujourd'hui déjà, les spéculations vont bon train quant à sa succession.

Le géant des logiciels d'entreprise SAP souhaite retarder d'une année encore le départ à la retraite de Henning Kagermann (60 ans en juin). Lors de la réunion du conseil d'administration, à la mi-février, Hasso Plattner, président et co-fondateur de l'entreprise, lui proposera une prolongation de contrat. L'on s'attend à ce que Kagermann se laisse aisément convaincre.Entre-temps, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'entreprise, toutes les personnes intéressées attendent fébrilement de savoir qui sortira vainqueur de la lutte pour sa succession. D'autant plus qu'il s'agit du fauteuil du plus haut décideur d'une entreprise réalisant 3,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires et occupant plus de 32.000 collaborateurs dans le monde.Deux noms se dégagent systématiquement: celui du jeune et talentueux Shai Agassi (38 ans), président de la division 'product', et celui de l'expérimenté Leo Apotheker (53 ans), président de la division 'customer solutions and operations'. Ce dernier est cité comme le plus influent auprès du conseil d'administration. Grâce à sa longue présence (depuis 1988) chez SAP, il connaît en effet l'entreprise comme sa poche. Agassi, lui, est l'homme des idées, le super-talent qui monte et qui vole la vedette depuis 2001 chez SAP. Il s'agit cependant de voir sur quoi déboucheront les nouvelles idées d'Agassi pour le géant ERP. Il a l'avantage de partager l'arrière-plan technologique avec Plattner, ce qui manque à Apotheker.Une prolongation du contrat de Kagermann reportera temporairement la question de la succession, mais en attendant de plus amples précisions, il est clair que les ailes du moulin à rumeurs tourneront à tout vent.

Nos partenaires